Génocide des Yézidis : témoignage du père Desbois




Sensation d'hallucination devant le silence+la diabolisation sur le sujet de l'islam : 

les seules personnes avec qui je m'entends sur ce sujet sont celles qui comme moi, bien plus que moi encore , ont étudié le droit et la salfasa islamiques, parmi eux il y a des féministes et d'autres personnes, croyantes ou athées : 

elles et eux, soit venus de pays musulmans, soit orientalistes ou comparatistes d'ici, sont aussi alarmés, que moi par ce corpus idéologique, 

elles et eux, depuis bien plus longtemps que moi se heurtent à l'aveuglement idéologique de la gauche ( la gauche est aveugle en Algérie, en Iran comme ici à la question religieuse) et aux pouvoirs profiteurs de droite, 

elles et eux, sont diabolisés par des gens qui se voient reconnus par les medias comme specialistes
( Spécialistes de la lutte contre l'intégrisme, de la déradicalisation etc etc, sous entendant qu'ils connaitraient bien sur les ressemblances et différences entre les religions, assénant avec force, sur la base evidemment de ce sous entendu qu'ils sont parfaitement à meme de juger quelles sont les comparaisons pertinentes et celles qui seraient abusives : ce sous entendu est d'une malhonneteté effarante)
alors qu'ils n'ont aucune compétence et parfois même se vantent de leur ignorance du sujet en alléguant qu'ils seraient ainsi un modele de respect de la laicité,

Nous sommes hallucinés, effarés, devant la chape de plomp sur ce sujet, ALORS QUE LE DANGER EST EXTREME, alors que tous les jours des gens souffrent de cette loi, et des drames continuent à se produire ..

je suis frappée entre autre par l'accusation des mères musulmanes, encore les mères, décrites comme sans coeur pour leurs filles, alors que ces femmes tentent, par ce qui est une brimade selon nos normes, de les protéger de l'enfer, et il faut comprendre que l'enfer est une réalité tangible pour elles, pour des centaines de millions de musulmans aujourd'hui ..

et nous sommes encore ulcérés par les débordements "antimusulmans", principalement verbaux jusqu'à présent, mais ce n'est pas une excuse,débordements qui ne font en fait qu'ajouter à cette chape - parce qu'ils font croire que l'opposition à une doctrine se confondrait àvec une haine des personnes - alors que l'un et l'autre sont deux pensées différentes, et, redisons le, alors que rien ne justifie la haine contre les personnes.

Il faudrait se souvenir que le principal outil des escroc est le dol, la rétention d'information : tous les carrieristes actuels utilisent précisement ce moyen d'escroquerie intellectuelle : ils enjoignent au public de ne pas si'nformer sur l'islam, ils terrorisent le public en lui disant que s'il regarde, il sera comme ces critiques du talmud qui ont provoqué la shoah, des "intellectuels" juifs se prêtent à cette sale magouille.

Cette présentation a notamment l'avantage de justifier la présence militaire occidentale au moyen-orient pétrolier, le business avec les fonds islamiques et tutti quanti.

et voilà où nous en sommes, et le sang continue de couler, dans notre silence et notre indifférence..

Loi islamique sur les minorités imposée par l'Etat islamique

L'Etat islamique applique le coran sourate 9 verset 29  concernant les non musulmans juifs et chrétiens, en imposant un pacte de "sécurité" "dimma", quasi copie d'autres pactes similaires plus anciens.

Il comprend notamment une clause classique de ces pactes : les non musulmans ne doivent pas critiquer l'islam sous peine  d'être considérés comme en guerre, donc ne méritant plus que la mort leur soit épargnée.


http://www.blog.sami-aldeeb.com/2016/06/27/pacte-de-securite-impose-par-letat-islamique-aux-chretiens-de-syrie/#.V3DOKtqS5Zc.facebook

Juin272016

Par Sami Aldeeb
Daesh a imposé aux chrétiens de Riqqa et d’Al-Qaryatayn[1] en Syrie un pacte de sécurité dont le contenu est le même. Le pacte imposé aux chrétiens de Riqqa, daté du 22 Rabi al-thani 1435 hégire (14 février 2015), porte le titre : « Le texte du pacte de sécurité (‘ahd aman) donné par l’Etat islamique aux chrétiens de Riqqa en contrepartie de leur soumission aux normes sécurité (ahkam al-dhimma) ». Le pacte imposé aux chrétiens d’Al-Qaryatayn, daté du 15 dhu al-qi’da 1436 hégire (30 août 2015), porte le titre : « Texte du pacte de sécurité  (‘aqd al-dhimma) », et comporte une ligne à la fin de chaque page où on lit : « Établissement des normes d’Allah sur les chrétiens d’Al-Qaryatayn ».
Nous produisons ici le pacte imposé aux chrétiens de Riqqa suivi de notre traduction:

Au nom de Dieu, le tout miséricordieux, le très miséricordieux
Le texte du pacte de sécurité (‘aqd aman) accordé par l’Etat islamique aux chrétiens de Riqqa en contrepartie de leur soumission aux normes de protection (ahkam al-dhimma)
Louange à Dieu qui a raffermi l’islam par son recours, a humilié le polythéisme par sa victoire, qui dit dans le texte révélé :
Combattez ceux qui ne croient ni en Dieu ni au jour dernier, qui n’interdisent pas ce que Dieu et son envoyé ont interdit, et ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux auxquels le livre fut donné, jusqu’à ce qu’ils donnent le tribut (jizya) par une main, et en état de mépris.
Nous témoignons qu’il n’y a pas de dieu que Dieu, unique, qui a rendu véridique sa promesse, a secouru son serviteur, a raffermi ses soldats, a vaincu les coalisés tout seul, il n’y a de dieu que Dieu, nous n’adorons que lui, lui vouant la religion, mais si cela répugne aux mécréants.
Nous témoignons que Mahomet est son serviteur et son envoyé, prière et salut sur lui, le tueur rieur, que Dieu a envoyé avant l’heure de la résurrection avec l’épée afin que Dieu soit le seul adoré, et lui a révélé le chapitre de Bara’ah (Quittance) [H-113/9], d’Al-Ahzab (Les coalitions) [H-90/33] et Al-Qital (Le combat) [H-95/47][2].
Nous témoignons que Jésus fils de Marie est le serviteur de Dieu, son envoyé et sa parole donné à Marie, et un esprit de lui. Dieu dit :
Jamais le Messie ne rechigne [à] être un serviteur de Dieu, ni les anges rapprochés. Ceux qui rechignent à l’adorer et s’enflent, c’est vers lui qu’il les rassemblera tous (H-92/4:172).
Louange à Dieu pour l’affermissement de l’islam et la grâce de la consolidation du pouvoir, et à lui le remerciement durable jusqu’au jour de la présentation et du jugement.
Vu ce qui précède, c’est ce que Abd-Allah Abu-Bakr Al-Baghdadi, l’émir des croyants, a accordé aux chrétiens di Raqqa comme pacte de sécurité pour leurs personnes, leurs biens, leurs églises et les descendants dans la Province de Riqqa, leurs églises ne seront pas détruites, ni réduites, ni privées de leur contenu, et ils ne seront ni expropriés de leurs biens, ni contraints dans leur religion, ni exposés à un dommage quelconque.
Il leur a imposé les conditions suivantes :
1) Il leur est interdit de construire une église, un monastère ou un ermitage, ou de réparer ce qui en tombe en ruine.
2) Il leur est interdit de montrer une croix ou quoi que ce soit de leurs livres dans les chemins ou les marchés des musulmans, et d’utiliser un haut-parleur quand ils font leurs prières. Il en est de même de tous leurs cultes.
3) Il leur est interdit de faire entendre aux musulmans une quelconque récitation de leurs livres ou le son de leurs cloches. Ces dernières ne pourront être utilisées qu’au sein de leurs églises.
4) Il leur est interdit d’entreprendre quel que soit comme actes hostiles envers l’État islamique, comme le fait d’abriter des espions et des personnes recherchées par la justice de l’État islamique, ou ceux parmi les chrétiens ou autres dont la conspiration est prouvée, ou de les aider à se cacher, à transiter ou autre. S’ils ont connaissance d’une quelconque conspiration à l’égard des musulmans, ils devront les dénoncer immédiatement.
5) Ils sont tenus de ne pas montrer le moindre culte en dehors de leurs églises.
6) Ils ne doivent empêcher aucun chrétien de se convertir à l’islam s’il le souhaite.
7) Ils doivent honorer l’islam et les musulmans, et ne rien critiquer de leur religion.
8) Ils doivent payer le tribut sur chaque mâle adulte parmi eux, dont le montant est de quatre dinar d’or (on entend ici par dinar d’or ce qui avait cours dans les transactions, parce que sa valeur est fixe, et son poids est d’un mithqal[3] d’or pur, ou l’équivalent de 4,25 grammes d’or)[4]pour les riches, et la moitié pour la classe moyenne, et le quart pour les pauvres, sans rien nous cacher de leur situation, montant qu’ils peuvent payer sur deux fois par an.
9) Il leur est interdit de posséder une arme.
10) Il leur est interdit de vendre du porc ou du vin à des musulmans ou sur leurs marchés, et il leur est interdit de boire du vin ouvertement – c-à-d. dans les lieux publics.
11) Ils auront leurs propres cimetières, comme d’habitude.
12) Ils sont tenus de respecter les normes établies par l’État islamique relatives à la décence dans les habits, à la vente, à l’achat, etc.
S’ils respectent les conditions qu’ils ont acceptées, ils ont la garantie de Dieu et la protection de Mahomet, l’envoyé de Dieu, prière et salut sur lui, pour leurs personnes, leurs terres et leurs biens. Aucun de leurs droits ou de leur religion ne sera changé, aucun évêque ne sera évincé de son évêché, et aucun moine de son monastère. Ils ne payeront le dixième de leurs biens que s’ils importent des biens pour le commerce de l’extérieur des frontières de l’État islamique. Quiconque a un droit à l’encontre d’un musulman ou autre, la justice de l’Islam tranchera parmi eux, sans être opprimés ni oppresseurs, et personne ne sera tenu responsable d’un délit d’autrui.
Ils ont la garantie de Dieu et la protection de Mahomet, l’envoyé de Dieu, prière et salut sur lui, jusqu’à ce que Dieu décide, tant qu’ils respectent les conditions prévues dans ce document.
Mais s’ils violent quoi que ce soit de ce document, nulle protection pour eux, et l’État islamique en Iraq et en Syrie aura droit d’agir envers eux comme il a le droit d’agir envers les gens de la guerre et de désobéissance.

État islamique en Iraq et en Syrie
22 Rabi al-thani 1435 (14 février 2015)
[1] Le pacte de Riqqa https://www.linga.org/international-news/NjIzOQ, et le pacte d’Al-Qaryatayn http://www.shaamtimes.net/news-detailz.php?id=37747
[2]     Il s’agit de trois chapitres parmi les plus violents dans le Coran. Usuellement, le chapitrs Bara’ah (Quittance) [H-113/9] porte le titre de Al-Tawbah (Le revenir], [H-90/33] et Al-Qital (Le combat) porte le titre de Muhammad [H-95/47]. Les deux titres choisis par ce document inspirent plus de frayeur.
[3]     Le mithqal est une unité de mesure de masse égale à 4,25 grammes et principalement utilisée pour les métaux précieux. Le dinar d’or (en) est égal à 1 mithqal. Ce mot arabe, issu de la racine th.q.l : « peser », est apparenté à l’hébreu shekel (sheqel, racine sh.q.l : « peser »)
[4] L’État islamique frappe sa propre monnaie depuis 2014, en remplacement de la livre syrienne et du dinar irakien. Le cours du dinar d’or est fixé à 120 € pour 4,25 grammes, celui du dirham d’argent à 87 centimes et le fils de cuivre vaut environ 5 centimes (http://goo.gl/fEbVkf).





Commémoration de l'assassinat de Hervé Cornara : combien de morts faudra-t-il encore à cause du coran ?!

http://www.msn.com/fr-fr/video/actualite/saint-quentin-fallavier-lhommage-%C3%A0-herv%C3%A9-cornara-en-is%C3%A8re/vi-AAhDUXd


Il est honteux de voir les responsables mêmes de l'assassinat des victimes de militants de l'islam, s'afficher aux côtés de leurs victimes.
Il faut une part de régime de cultes reconnus, non pas en raison de la "foi" , qui doit être libre et sans inquiétude, mais en raison des IDEES sur les rapports humains contenues dans les idéologies appelées "religions".
L'idéologie coranique doit être traitée comme le quasi nazisme qu'elle est , et pour cette raison ne doit pas être traitée comme un culte pouvant être reconnu dans ses manifestations extérieures publiques, ce qui n'implique aucunement d'inquiéter les personnes pour leur croyance en leur for intérieur ou leur vie privée.

Conférence de Michelle Perrot, historienne

Michelle Perrot 14 juin 2008
Conférence de Michelle Perrot (14 juin 2008) par IEC-MNHN

Genre et droit, par Stéphanie Hennette Vauchez et Marc Pichard

Donnée dans le cadre du cycle "Quarante ans de recherche sur les femmes, le sexe et le genre", à l'amphi Bilski-Pasquier du Campus des Cordeliers, Paris (80 mn, filmée par le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir).


Genre et droit, par Stéphanie Hennette Vauchez... par IEC-MNHN

Autobiographie d'une philosophe féministe : Françoise Collin

"Quarante ans de recherche sur les femmes, le sexe et le genre", à l'auditorium de la Grande Galerie de l'Évolution au Muséum national d'Histoire naturelle (77 mn, filmée par le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir).

19 mars 2011  


http://dai.ly/xjh7ph

Avortement : Thérèse, Maya, Madeleine et les autres

http://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/histoires-de-femmes-therese-maya-madeleine-et-les-autres-r
Histoires de femmes : Thérèse, Maya, Madeleine et les autres



Thérèse, 80 ans, d’une famille catholique de droite, a eu 4 enfants et n’a jamais avorté ; Maya, 70 ans, d’origine juive et de parents communistes, a avorté quatre fois et n’a jamais voulu d’enfant ; Madeleine, 82 ans, fille d’anarchistes, mère d’une fille, a avorté dix fois.
Malgré leurs différences, elles ont toutes trois combattu pour le droit à l’avortement.
1ère diffusion le 03/10/2007 Reportage : Jérôme Sandlarz Réalisation : Diphy Mariani

" Les femmes n'avaient le droit de refuser de faire l'amour. C'était une cause de divorce." Thérèse Clerc.

Animaux à la ferme ... jusqu'à la mort : auditions à l'Assemblée Nationale

La loi française interdit l'abattage à la ferme. Malgré cet interdit, des éleveurs procèdent à la mise à mort à la ferme pour éviter des souffrances à leurs bêtes :

" De plus en plus d'éleveurs transgressent la loi " pour ne pas voir souffrir leurs animaux .

" c'est une question de pérénnité" des fermes : " les éleveurs refusent et refuseront d'amener leurs bêtes à l'abattoir compte tenu de la façon dont sont traités les animaux "

Conditions d’abattage des animaux de boucherie : Mme Jocelyne Porcher (INRA) et M. Stéphane Dinard, agriculteur 





Esquisse de réponse à Larrosi Abballa

  Jessica Schneider et Jean-Baptiste Salvaing




Esquisse de réponse à Larrosi Abballa
 - voir sa déclaration par vidéo ci dessous , les noms de ceux qu'il appelle à assassiner ont été effacés -

Camarade humain, 

tu t'embourbes dans une discussion sur le droit ou pas de pratiquer le qital - jihad par les armes - sans ou sur ordre d'un imam, ou d'un calife - très clairement tu prônes le jihad individuel - 
alors que tu devrais te demander : pourquoi ?

Demande toi :
quel est ce dieu qui est si faible et cruel qu’il compte sur ton acte à toi, simple humain, pour imposer sa loi par la mort de ses créatures ?
quel peut être le sens d’une loi qui passe par la mort et pourquoi ne peut elle passer que par la mort, comme le dit ton prétendu dieu :  «  le musulman tue et il est tué » ?

Un vrai dieu dirait exactement le contraire : il dirait que ceux qui le vénère doivent protéger la vie, il dirait entre la vie et la mort, il faut choisir la vie.

Ton prétendu dieu est impuissant car il ne l’est pas, dieu. Ton prétendu dieu prône la mort comme solution et la cruauté, parce que ce qu’il est, c’est la mort et la cruauté. Ton prétendu dieu a une gueule de diable.

Une éternité de paradis ou une éternité d’enfer, le choix est simple dis-tu ?  Pour toi, avec ton crime cruel et horrible, la mauvaise destination est celle que tu as choisie … tu aurais intérêt à ce que dieu soit réellement plus que miséricordieux comme peut l’être un chef de guerre qui joue avec les nerfs de ses troupes, tu aurais intérêt à ce que dieu soit réellement bon.

Tu as préféré écouter celui qui te proposait, pour te sauver toi-même, d’assassiner deux parents innocents qui se dévouaient, au risque de leur vie tous les jours, pour protéger les autres. Tu as choisi d’écouter la cruauté et d’afficher fièrement et impudemment ce choix. Tu as choisi d’écouter la haine et le sang, et de te fermer à toute compassion.

Tu devrais espérer qu’un dieu de compassion existe, sans quoi ton éternité risque d’être pénible.

 elisseievna

***
Déclaration intégrale de Larossi Abballa, suite à l’assassinat de deux officiers de police dans les Yvelines, commis au nom de l’Etat islamique

JFORUM.fr 16 juin 2016 
Le 15 juin 2016, l’Etat islamique a diffusé une vidéo de Larossi Abballa, citoyen français de 25 ans qui avait, le jour précédent, poignardé un officier de police en civil et sa compagne, également officier de police, dans sa résidence de Magnanville. [1] Dans la vidéo en français, Abballa fait vœu d’allégeance à l’Etat islamique et à son chef Abou Bakr Al-Baghdadi, et déclare avoir agi pour répondre à l’appel du porte-parole Abou Muhammad Al-Adnani à soutenir l’Etat islamique en Occident et à attaquer des non-musulmans dans leurs pays. [2] Dans cette vidéo de onze minutes, Larossi, texte à l’appui, appelle à attaquer les policiers et surveillants pénitenciers, les députés et maires, les rappeurs et les journalistes, fournissant une liste de personnes à abattre. Il promet aussi que l’Euro 2016 sera « un cimetière ». Ci-dessous la transcription intégrale de la déclaration de Larossi Abballa :
Les abonnés au JTTM peuvent écrire à contact@memri.fr pour obtenir la vidéo.
Larossi Abballa : Premièrement, je prête mon allégeance à l’Emir des croyants Abou Bakr Al-Baghdadi Al-Qureshi.
Mes premières paroles s’adressent à la communauté musulmane, à la oumma islamiya [nation musulmane]. Ô ma oumma, que t’est-il arrivé ? Comment en es-tu arrivée là ? Quel châtiment s’est abattu sur toi ? Tu gouvernais le monde et tu te retrouves gouvernée. Tu appliquais les lois d’Allah sur terre, et dorénavant on applique les lois du taghut [3] à ton égard. Pourquoi ? Tu t’es écartée de la voie d’Allah et de son Prophète, donc le châtiment d’Allah s’est abattu sur ta nuque. Le Prophète, salut et prière sur lui, a dit qu’une nation n’abandonne pas le djihad dans le sentier d’Allah sans être humiliée, [hadith] rapporté par Abou Daoud [4]. Il dit aussi : cette religion continuera d’exister et un groupe de ma communauté continuera de combattre pour sa protection jusqu’à l’arrivé de l’heure, [hadith] rapporté par Al-Bukhari et Muslim [5]. Ce récit mentionne le combat armé, al-qital, comme caractéristique de ce groupe. Allah a dit : « Si vous ne vous élancez pas au combat, Il vous châtiera d’un châtiment douloureux et il vous remplacera par un autre peuple » (Coran 9:39). Voilà les raisons de votre chute. Pourquoi détestez-vous la mort alors qu’elle est une délivrance pour le croyant ?
Les Romains ont le dessus sur nous. Y a-t-il pire que cela, ô nation de Muhammad ? Une question s’impose à vous, ô musulmans : à notre époque, quelle est la meilleure voie à suivre ? Celle d’apprendre la science sans la mettre en pratique, ou celle d’élever la parole en prenant les armes ? Regardez la situation de la nation islamique, et pose-toi la question ci-dessus, et tu sauras quelle voie emprunter. Nous sommes arrivés à une époque où les tueurs de prophètes, qu’Allah les maudisse, nous souhaitent bon Ramadan. Quelle humiliation.
« Attaquez les surveillants pénitenciers »
Un message à mes frères emprisonnés en France et ailleurs : soyez fermes, patients et persévérants, sachez qu’Allah vous a mis à l’abri de beaucoup de maux. Il vous a mis à l’écart pour vous garder auprès de Lui. Donc patience. Soyez fermes dans votre culte. Vous aussi, mes chers frères, attaquez les surveillants pénitenciers. Leur sang n’est-il pas licite ? Ô que si ! Et même s’ils s’appellent Muhammad ou Aïcha, tuez-les. Ils sont les bras exécutifs du taghut.
Maintenant je m’adresse aux musulmans de France, ceux qu’Allah a privilégiés en leur accordant la bonne compréhension des textes, et le souci du musulman. Attaquez ces mécréants par vos moyens. Faites trembler la France et leurs âmes, soyez la cause pour qu’Allah redonne suprématie à sa religion. Devenez des Saladin [6], des Tariq Ibn Ziyad [7], devenez Al-Mu’tasim ; ils ont tout donné et sacrifié pour Allah. Ô vous qui avez tout à gagner, élancez-vous et répondez à l’appel de votre émir, Muhammad Al-Adnani [porte-parole de l’EI]. Imagine-toi, ô musulman : il te suffit de t’élancer, de mourir, et te voilà au Paradis. Avec ton Prophète, avec Abu Bakr, avec Othman, avec Ali [8], avec Al-Muthanna [9], avec le chef des martyrs Hamza [10], avec Al-Halil, l’ami intime d’Allah Ibrahim, que le salut et la paix soit sur lui, avec Moise. Gloire à Allah, quelle immense faveur : il n’y a à ce moment-là plus de soucis, plus d’épreuves, seulement une jouissance qui n’aura pas de fin. Donc élancez-vous. Sachez que vous êtes une minorité sur la bonne voie, oui, vous êtes une minorité sur la bonne voie.
Les mourjis [11] ne manquent pas, les soufis [courant mystique de l’islam] ne manquent pas, gloire à Allah, vous êtes l’écume de la mer. Allah a dit, si tu suivais la majorité des gens qui sont sur la terre, ils t’égareront du sentier d’Allah. A travers ce verset, Allah nous dit qu’il n’y aura qu’une minorité qui sera sur le bon chemin, remerciez-Le, prosternez-vous devant Sa grandeur, oui, Allah vous a choisis, vous, aux dépens de milliards et de milliards de personnes.
Les pseudo-salafis sont plus nombreux que nous ; ils pensent suivre les salafs [Compagnons du Prophète] mais les salafs se désavoueraient d’eux, ignorants qu’ils sont. Ils sont à l’image des juifs : ils emmagasinent la science mais ne la mettent pas en pratique.
Donc élancez-vous et ne pensez pas à vos proches, ni à vos femmes ni à votre argent, ne pensez ni à vos proches ni à vos enfants ni à vos femmes. Gloire à Allah, même si Allah nous accorde mille ans, cent mille ans sur terre, c’est insignifiant face à l’Au-delà, l’Au-delà est infini. Ou t’as le Paradis, ou t’as l’Enfer pour l’éternité.
Allah a dit, sourate 9 verset 24 : « Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu’Allah, Son Messager, et la lutte dans le sentier d’Allah, alors attendez qu’Allah fasse venir son ordre. Et Allah ne guide pas les gens pervers. » Gloire à Allah. Dans ce verset, Allah a cité tout ce qui pouvait être un frein ; on n’a aucune excuse. Actuellement, Allah distingue et dévoile les gens. Donc profitez-en pour savoir qui est votre allié, et surtout qui est votre ennemi. Allah a dit : « Combattez les têtes de la mécréance » (Coran 9:12).
Appel à attaquer policiers, journalistes, rappeurs, députés et maires : liste de noms
Je vous appelle à privilégier les policiers. Louange à Allah, je viens de tuer un policier, et je viens de tuer sa femme. Je vous appelle à privilégier les policiers, les surveillants pénitenciers, les journalistes, en particulier, oui, oui oui oui, écoutez-moi et mettez bien ça en œuvre : attaquez les journalistes. En particulier , ,  – oui, ce taghut, cet ennemi d’Allah, tuez-le, suivez le jusqu’à chez lui, tuez-le.  et l’apostat hypocrite . Je ne vais pas tous les citer, Allah ne m’a pas inspiré tous leurs noms. Par Allah, tuez-les. Tuez-les, tuez-les, tuez-les, gloire à Allah. Ils ont vendu la religion, ils ont trahi Allah et son Prophète, donc tuez-les, ainsi que les députés ou maires de vos villes. C’est super simple : il suffit de les attendre devant leurs locaux, ne leur donnez pas de répit. Sachez, ô policiers, ô journalistes, que vous n’allez plus goûter au repos. On vous attendra devant vos demeures : telle est votre rétribution.
Je vous appelle à cibler aussi les rappeurs, car ils sont les allies de Satan. [Le rappeur]  qu’Allah le maudisse, s’est moqué de son Seigneur. Mettez-lui une balle entre les deux yeux. De même que , tuez-les lors d’un de ces concerts. Ils égarent les gens, ils méritent d’être envoyés en Enfer. Ô vous rappeurs, repentez-vous d’un repentir sincère, car on viendra vous chercher comme je suis venu chercher ce policier chez lui.
« On vous réserve d’autres surprises pour l’Euro, je ne vous en dis pas plus. L’Euro sera un cimetière »
Je m’adresse également aux autorités mécréantes françaises. Voici l’aboutissement de votre travail. Vous nous avez fermé les portes de la hijra [immigration en terre d’islam, c.-à-d. ici de l’EI], vous nous avez fermé les portes vers les terres du califat [12], et bien nous ouvrons les portes du djihad sur votre territoire. Pensiez-vous que nous allions rester là attentifs [sic] ? Et bien mettez-vous le doigt dans l’œil. On vous réserve d’autres surprises pour l’Euro, je ne vous en dis pas plus. L’Euro sera un cimetière. Nous aussi Hollande – oui, je n’ai pas oublié ta phrase – nous aussi, Hollande, nous serons impitoyables. Et j’ai été impitoyable avec ce policier et sa femme.
Et j’aimerais finir par ces paroles : le croyant est le miroir du croyant. Et le croyant est le frère du croyant ; il le met à l’abri des malheurs ; il le protège derrière son dos. Ô vous pseudo-salafis, vous faites tout le contraire. Vous nous exposez au malheur, en nous livrant aux mécréants, pensant que c’est un acte d’adoration, alors que c’est un acte clair d’apostasie. Ô vous imams égareurs, oui, vous les imams égareurs, Rachid Abou Houdeyfa [13] et sa clique.
Le djihad de nos jours est fard’ayn, c’est-à-dire une obligation individuelle ; les terres musulmanes sont occupées. Le fait de récupérer une terre envahie par l’ennemi est cela [obligatoire]. Les terres musulmanes sont occupées et il est obligatoire pour chaque musulman de récupérer ces terres. Et sans imam. Oui, longtemps, gloire à Allah, vous nous avez cachés, vous avez essayé de nous retenir avec ce faux argument, c’est-à-dire [l’argument de la nécessité de] l’imam. Le cheikh Abdul Rahman Ibn Hassan [14] a répondu à un opposant au djihad en lui disant : « D’après quel livre ou preuve le djihad n’est une obligation qu’avec le suivi d’un imam ? Ceci est une innovation dans la religion, et un écartement du chemin des croyants ». Puis il rajouta : « Il y a de nombreuses preuves du Coran, de la Sunna et la Sira [biographie du prophète Mahomet] qui contredisent ce que tu as écrit, c’est-à-dire le fait qu’il faut un imam [pour rendre le djihad obligatoire]. Quant aux avis des savants, et aux preuves et aux textes, ils ne peuvent échapper même à un imbécile. Adbul Rahman Ibn Hassan, celui qui a énoncé ces paroles, était le petit fils et élève du cheikh Mohammad Ibn Abdul Wahhab [fondateur du wahhâbisme].
« Ô vous Français, sachez que notre religion s’établira en dépit de la version de certains d’entre vous »
Ibn Hazm [15] a dit : « On combat avec l’imam, de même, une personne peut attaquer les mécréants, tout seul [sans ordre de l’imam] s’il en est capable ». Source : Al-Muhalla, 5:929. Le cheikh Ibn Qudamah a dit, non, le Prophète, que le salut et la paix soit sur lui, a dit : Cette religion continuera d’exister, et un groupe de ma communauté continuera de combattre pour sa protection jusqu’à l’arrivée de l’heure. Ne vous suffit-il pas de savoir que 66 se sont réunis pour combattre l’Etat [islamique] ? Vous vous imaginez ? 66 pays n’arrivent pas à mettre fin aux agissements de 55 000 hommes. Gloire à Allah. Vos cœurs sont inattentifs à ce point ? Que vous faut-il de plus ? Pourquoi vous ne leur accordez pas le bon soupçon ? Et pourquoi vous ne faites pas vos recherches pour voir s’ils sont vraiment dans le faux, comme certains le prétendent ? Allah a dit : « Combien de fois une troupe peu nombreuse a, par la grâce d’Allah, vaincu une troupe très nombreuse, et Allah est avec les endurants ». Ô vous Français, sachez que notre religion s’établira en dépit de la version de certains d’entre vous.
Je vais finir par m’adresser à ma famille, qu’Allah vous préserve et vous rapproche de Lui. Je vais faire arrêter vos cœurs, mais sachez que c’est pour une noble mission. Vous n’avez jamais voulu comprendre mon cheminement, me prenant parfois pour un fou, mais tel est le chemin des prophètes. Eduquez vos enfants dans l’obéissance d’Allah, et vous comme vos enfants, apprenez le tawhid [l’unicité d’Allah]. La fin est proche.
Voilà, ô nation de Muhammad, actuellement la police est autour de moi. Je leur réserve des surprises. Invoquez Allah en ma faveur. Et puis, Si telle est la volonté d’Allah, Allah vers qui l’on se tourne pour de l’aide, ceux qui sont en contact avec des frères de l’Etat [islamique], tout en étant en sécurité, dites-leur, gloire à Allah : on a répondu favorablement au cheikh Al-Adnani. Donc voilà mes frères, invoquez en ma faveur, invoquez pour qu’Allah me donne le martyre, invoquez Allah pour qu’Allah me raffermisse, invoquez pour moi, invoquez pour moi, invoquez pour moi.
[1] Voir le rapport du MEMRI JTTM sur le sujet ISIS Claims Responsibility For The Murder Of Two Police Officers In Paris Suburb14 juin 2016.
[3] Taghut : une fausse déité ou une idole. Les salafistes djihadistes emploient ce terme pour désigner leurs ennemis, notamment les dirigeants qui ne suivent pas les lois de la charia.
[4] Abu Daoud (mort en 889) a compilé l’un des six plus importants compendiums de hadiths(traditions islamiques).
[5] Muhammad Al-Bukhari (mort en 870) et Muslim bin Al-Hajjaj (mort en 875), ont compilé les compendiums de hadiths considérés comme les plus importants et les plus fiables dans l’islam sunnite.
[6] Saladin (mort en 1193) : sultan musulman qui a vaincu les croisés.
[7] Tariq bin Ziad : le commandant qui a mené la conquête de la Péninsule ibérique au VIIIème siècle.
[8] Abu Bakr, Othman and Ali : trois des quatre premiers califes.
[9] Al-Muthanna : commandant des opérations militaires contre les Perses aux premiers temps de l’islam.
[10] Hamza bin ‘Abd Al-Muttalib : Compagnon du prophète Mahomet qui a perdu la vie dans la Bataille d’Uhud.
[11] Les murjites étaient les membres d’une école de pensée islamique des premiers temps de l’islam, qui refusait de désigner comme apostats d’autres musulmans. Les djihadistes salafistes utilisent aujourd’hui ce terme avec une connotation péjorative, pour désigner les salafistes qu’ils considèrent comme modérés.
[12] Allusion au discours d’Al-Adnani.
[13] Rachid Abou Hudeyfah : imam salafiste de la ville de Brest.
[14] Abd Al-Rahman Ibn Hassan Aal Al-Sheikh (mort en 1869) : petit fils et disciple du fondateur de l’école wahhabite, Muhammad Ibn Abdel Wahhab, grand savant wahhabite.
[15] Abu Muhammad Ibn Hazm (mort en 1064) : savant andalous, expert en théologie et de la loi islamique.




ISIK ABLA WARNS

Former Radical Muslim ISIK ABLA WARNS America about the true face of Islam in response to the Orlando shooting.

VIDEOS à écouter :

 http://www.imsoblesseddaily.com/radical-muslim-isik-abla-warns-america/

http://www1.cbn.com/cbnnews/us/2016/june/ex-muslims-post-says-what-others-are-afraid-to-say-about-orlando-massacre


Voter contre le totalitarisme islamique d'abord

Le principal danger ( pas ennemi : danger) est le totalitarisme islamique et je voterai pour ceux qui y font le plus obstacle, car c'est la plus grande urgence,

si les attentats ont lieu, c'est parce qu'un phenomene totalitaire est en marche, ICI, parce que notamment les terroristes sont "comme des poissons dans l'eau", dans les populations immigrées, non pas parce qu'elles seraient coupables, mais parce qu'elles sont elles memes prises largement en tenailles et menacées déjà,


alors le mariage pour le meme sexe c'est tres bien, ne pas être tué c'est tout de meme prioritaire etc etc


La grande erreur de l'occident, est de croire que seules des juiffs fanatiques d'israel haissant les arabes, seuls des identitaires quasi nazis, seuls des cathos ultra, seuls des gros beaufs racistes, parlent de totalitarisme, de nazisme islamique,
ou de croire que les ex musulmans anti islam sont des pauvres détraqué-e-s traumatisées par des violences,
et de croire que les politiciens qui tiennent un discours moins radical contre l'islam seraient des gens qui ont consciencieusement étudié la question,
et que les juifs sefarades ( et ashk) qui tiennent un discours moins radical seraient des gens qui savent de quoi ils parlent en matiere de cohabitation et d'antiracisme ...


alors que ces soit disant "specialistes" "antiracistes" ou bien propres sur eux, sont des gens qui ne cherchent meme pas la cause des situations, ce sont pour beaucoup des jeanfoutre, qui n'étudient rien sérieusement sur ce sujet à part le discours à tenir pour se faire élire, et pour beaucoup d'autres des gens qui suivent les autres, ou qui veulent se rassurer ...


la grande erreur de l'occident est de ne pas écouter les vrais savants de l'islam, les ex musulmans, qui alertent, eux en connaissance de cause,


mais je sais que personne ne peut le comprendre sans connaitre le droit islamique, tellement ce droit là est .... inconcevable.

Masha Marshon (11yrs old) with the Israel Philharmonic

Masha Marshon (11yrs old) with the Israel Philharmonic

Les hassidim condamnent l'assassinat des gays d''Orlando

L’attentat d’Orlando et les 10 commandements
Chers amis,
Aussi invraisemblable que cela puisse paraître dans notre monde de médias omniprésents, je n’ai entendu parler de l’attaque terroriste à Orlando que lundi soir, près de 36 heures après la tragédie. Voyez-vous, Chabbat a été suivi par Chavouot, les deux jours de fête lors desquels nous célébrons la révélation divine au Sinaï. Ces jours-là, nous vivons dans un îlot de temps déconnecté de la technologie.
Dimanche matin, dans certains endroits au moment même où le terroriste arrachait la vie à 49 personnes, les communautés juives du monde entier se sont réunies pour lire dans la Torah les 10 Commandements, renouvelant l’expérience du moment où D.ieu Se révéla et donna à l’humanité le plan d’architecte d’un monde parfait.
Parmi ces Dix Commandements se trouve, bien sûr, l’interdiction tout à fait explicite de commettre un meurtre. Que ce soit à Damas, Paris, Madrid, Bagdad ou dans n’importe quel autre endroit du monde, un meurtre est un meurtre et est répréhensible.
Que ce soit dans l’attaque de la semaine dernière à Tel-Aviv, dans celle de cette semaine à Orlando ou dans les attaques quotidiennes contre des civils innocents dans le monde entier, il y a des millions de personnes qui souffrent aujourd’hui en raison de gens tordus qui suivent une interprétation axée sur la haine de l’une des principales religions du monde. Alors que nous adressons notre sympathie aux victimes et à leurs proches, sachons également être fermes contre le détournement de la religion aux fins de terrorisme. Unissons-nous tous pour appeler au retour à la croyance fondamentale en la sainteté de la vie humaine proclamée par D.ieu, qui a rendu possible les libertés de notre monde moderne et a qui est à la base de l’espoir d’une paix universelle.
Mendy Kaminker
au nom de l’équipe éditoriale de Chabad.org