Karine Bechet-Golovko : Non, la Russie ne légalise pas la violence familiale

Quand la Russie harmonise la répression des voies de faits en soumettant au même régime les mêmes faits condamnables qu'ils soient commis par un membre de la famille ou par un tiers, les russophobes se ruent sur l'évènement pour dire pis que pendre de la Russie.
Explication par une professeur de droit française vivant en Russie.

http://russiepolitics.blogspot.fr/2017/01/non-la-russie-ne-legalise-pas-la.html

Aucun commentaire: