Lire l'archevêque de Mossoul

En tant qu'universaliste, je considère que les humains sont les mêmes, partout, également bons - ou mauvais - quelle que soit leur origine, également libres - et sous pressions diverses - grâce à leur raison et leur faculté de réflexion morale.
Mais le "terreau" dont parle l'archevêque de Mossoul est terrible, il est un fardeau terrible - injuste - pour les personnes vivant ou venant des terres historiquement tombées sous le joug de "la pensée Muhammad" ... Interview à lire absolument.

Entretien avec Monseigneur Nicodemus Daoud Sharaf, archevêque syriaque orthodoxe de Mossoul, du Kurdistan et de Kirkouk.


 "à Mossoul – que l’armée irakienne soutenue par la coalition a tant de peine à reprendre – 800 terroristes de Daesh ont « convaincu » 50 000 hommes de rejoindre leur rang. Les rejoindre pour se livrer aux pires abominations : jeter à la rue des femmes et des enfants, décapiter, violer, réduire en esclavage. Il fallait que le terreau soit fertile pour les rallier si facilement à leur cause."

Le chantage contre moi




https://youtu.be/U-lUoZkLU0o


Certains me font clairement comprendre le message suivant : tais toi ou tu vivras comme Zineb El Rhazoui.

Effectivement je partage ses idées, que j'énonce depuis plus de dix ans. Comme elle le demande d'ailleurs, disant qu'il faut que nous soyons nombreux à dénoncer "l'islam", mot entendu comme la doctrine de l'islam et non comme désignant les populations sous loi islamique.

Je gène : je suis défenseuse des droits humains fondamentaux des personnes quelles que puissent être leurs opinions ou origine, je suis féministe, je suis athée, je suis juive et métèque russkof pur sucre. Il faudrait que les seuls dénonciateurs de "l'islam en soi", puissent être désignés comme racistes fascistes ou musulmanes excisées perturbées par les persécutions ou musulmans détraqués racistes envers eux mêmes...
Comme Zineb El Rhazoui (certes moins qu'elle), j'ai étudié l'islam en lisant à la source les textes et ouvrages classiques d'enseignement du droit islamique.

D'autres féministes originaires de pays conquis par l'islam, d'autres hommes d'autres femmes venus de ces pays, pensent depuis des décennies comme Zineb El Rhazoui et me demandent de ne pas les abandonner en me taisant.
Aquila de France, Zohra Needamal, Nonie Darwish, et d'autres hommes et femmes qui n'osent pas parler en public.

Je crois comme Wafa Sultan et Aquila de France qu'il faut agir pour un "monde sans islam",
 je crois qu'il n'y a pas plus grossière "essentialisation" des personnes des pays conquis par l'islam que celle qui consiste à dire qu'ils ne pourraient pas changer d'opinion, qu'ils "seraient" "intrinsèquement" et non pas seulement historiquement, et intellectuellement pour certains, "musulmans",

or l'islam est une opinion, ni plus ni moins, une opinion récente relativement, un fascisme comme un autre, comme notre Europe a su si bien en inventer également, comme il y en a eu et il y en aura ailleurs et d'autres, tant que l'"humain" sera "humain" ..

et je crois au contraire qu'il serait bénéfique pour tout le monde que les personnes dites ou se disant "musulmanes"cessent d'être soumis de force à l'islam ou cessent de croire que le message du coran et de la sunna de "Muhammad" serait divin, sans quoi la violence venue des textes, certes peut être tempérée par moment, mais elle perdurera,

je pense en tout état de cause, que si l'existence de réformes profondes de l'islam peut éventuellement être envisagée, elles passent d'abord par la reconnaissance précisément de la liberté de critiquer l'islam sans le payer de sa vie, liberté consubstancielle à une religion ou une idéologie pacifique.




Zineb El Rhazoui : la femme la plus protégée de France

Par Chloé Aeberhardt   Publié le 

Article et entretien datant de janvier 2016 

Il y a un an, le 7 janvier 2015, la journaliste de « Charlie Hebdo » Zineb El Rhazoui, en vacances, échappait à la tuerie. Quelques jours après les attentats de Paris, nous avons demandé à celle que les islamistes ont menacée de mort sa réaction et le récit de sa vie sous contrôle.
(...)
. « Pouvez-vous m'envoyer un message deux jours avant notre rendez-vous pour préciser l'endroit ? Je dois le dire à l'avance à l'équipe de protection », nous demandait-elle par texto. Elle préfère que nous nous voyions ailleurs que chez elle. Son domicile est un « bunker » dont elle ne tient pas à communiquer l'adresse. Longtemps restée discrète dans les médias français, Zineb a repris la parole après les attentats du 13 novembre. « Je me suis décidée à m'exprimer quand j'ai commencé à entendre des aberrations, explique-t-elle. Comme s'il suffisait de bombarder Raqqa pour éradiquer le terrorisme en France. » 
(...)

« L'engagement de Zineb est né au lycée public, croit savoir son amie. C'était dans une petite ville plutôt défavorisée. Les cours obligatoires d'éducation religieuse ont agi sur elle comme un déclencheur. Il ne faut pas se voiler la face, on y enseignait la haine et la misogynie. »
(...)
Depuis, Zineb n'en finit pas d'ouvrir sa grande gueule, au sein de Mali, puis à Ni Putes Ni Soumises et à « Charlie Hebdo ». Après l'année noire qu'a été 2015, on ne s'étonnera pas qu'elle ait beaucoup de choses à dire. Et ce ne sont pas les fous d'Allah qui l'empêcheront de parler.
  • Marie Claire : Vous avez accepté cette interview pour réagir aux « aberrations » que vous entendez dans les médias depuis le 13 novembre. De quelles aberrations s'agit-il ?
Zineb El Rhazoui : Je ne supporte plus ces gens qui passent leur temps à dédouaner les vrais coupables. Il y a ceux qui justifient les actes des terroristes en les présentant comme des victimes de la crise économique. Au sein de l'extrême gauche, notamment, on prétend que les attentats de novembre sont une conséquence de la politique extérieure de la France. En janvier 2015, les mêmes nous expliquaient qu'en dessinant le Prophète, la rédaction de « Charlie Hebdo » l'avait bien cherché… Pour ces gens-là, les terroristes ont toujours une excuse.

  • D'où vient le problème, alors ?  Tous les musulmans ne sont pas des terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans. Cette idéologie de la mort trouve son origine dans l'islam, dans le rapport qu'on entretient avec ses textes.(...)
  • Vos détracteurs vous accusent d'islamophobie. Ils n'ont donc pas tort ?
Je suis contre l'islam, car l'islam est contre moi. En tant que femme, je suis considérée comme un être inférieur au regard de la loi. Au Maroc, où l'islam est religion d'État, l'héritage auquel peuvent prétendre les femmes correspond à la moitié de celui des hommes. Pourquoi voulez-vous que je respecte l'islam ? Je respecte les individus et les idées que j'estime dignes de respect. Le drame, c'est qu'en France, si vous critiquez l'islam, vous passez immédiatement pour un raciste. Pourtant, ce ne sont pas leurs origines qu'on reproche aux radicaux, mais leur bêtise. Si être islamophobe c'est être raciste, alors je suis raciste contre qui, contre moi-même ?
(...)
  • En février 2015, vous avez été victime d'une campagne de menaces de mort sur les réseaux sociaux. Il était question de vous « broyer le crâne avec des grosses pierres » et de vous « trancher la gorge ». Pourquoi les islamistes en ont-ils autant après vous ?
Parce que je suis une femme d'origine musulmane qui, à leurs yeux, devrait être une épouse docile, occupée à préparer le tajine. Pour ne rien arranger, je parle parfaitement l'arabe et je connais mieux le Coran que les frères Kouachi, qui ont dû lire « L'islam pour les nuls » sur le tard. Lorsque je critique leur religion, je la critique en connaissance de cause, et cela leur est insupportable.
  • Cela fait presque un an que vous êtes protégée en permanence. N'êtes-vous jamais seule ?
Si, quand je dors ! Je ne peux pas vous dire combien de personnes me protègent, ni quelle est la nature exacte du dispositif, ce serait mâcher le travail des types qui veulent ma mort.
Zineb se tourne en direction du chef de groupe. « Quelqu'un m'a dit hier que j'étais la femme la plus protégée de France, c'est vrai ou ce n'est pas vrai ? Il doit y avoir des ministres plus protégés que moi, non ? » Il réfléchit. Non, il n'y en a pas.
  • Y a-t-il des choses que, depuis que vous vivez sous protection, vous ne pouvez plus faire ?
J'ai la chance d'habiter en France où, contrairement aux Etats-Unis, les gardes du corps ne soustraient pas la personne qu'ils protègent au monde. Je vis dans une prison, mais c'est une prison mobile. Réaliser des reportages reste compliqué, mais j'ai le droit de sortir avec mes copines. Cet été, on a bu des coups en terrasse, au Carillon, justement.
L'espace d'une seconde, la flamme dans sa voix vacille. Puis elle se reprend et plaisante avec un des policiers qui la protègent : « Voilà pourquoi tu nous engueules quand on reste trop longtemps en terrasse. Trois verres, tu dis OK. Trois bouteilles, c'est non. » Le chef de groupe sourit. « Nous non plus on ne veut pas mourir, confie-t-il. Alors quand elle nous met en danger, on le lui dit. »


https://youtu.be/6y_zB5Qmt2E



https://youtu.be/1qHgnBI3J54



Egyptologue : Christiane Desroches-Noblecourt

Christiane Desroches-Noblecourt

Christiane Desroches Noblecourt, une passion égyptienne (52') from Les Ateliers du Réel on Vimeo.

Entre l'Egypte et la Grèce

Helleniste : Jacqueline de Romilly

Jacqueline de Romilly : Entretien avec Francesca Isidori (France Culture / Affinités électives) Jacqueline de Romilly : La morale et la cité Les luttes intérieures de l'âme dans le Phèdre de Platon

Vladimir Poutine, Hannoucah, et le témoignage du grand rabbin Berl Lazar : " Les juifs se sentent bien ici, alors que ce n'est plus le cas en Europe de l'Ouest"







Meeting with Chief Rabbi of Russia Berl Lazar and President of the Federation of Jewish Communities Alexander Boroda
Vladimir Putin met with Chief Rabbi of Russia Berl Lazar and President of the Federation of Jewish Communities Alexander Boroda and congratulated Russia’s Jewish community on Hanukkah.  


President of Russia Vladimir Putin: I want to take this opportunity to congratulate you and all Russian Jews on Hanukkah and wish all the very best to you, your families, your faith, and all Jews throughout Russia. I wish you all the very best in the New Year. I am sure, and we all hope, that it will be a happy and prosperous year.
I know you do much to develop relations with other faiths and you are in constant contact on these matters. You do a lot of work within the faith too. The result is very positive development, with new synagogues and religious and cultural centres opening. I am very grateful to you for this work and I hope we will continue our cooperation.



Chief Rabbi of Russia Berl Lazar: Thank you.
Let me start by expressing our condolences over the tragedy in the Black Sea. I say this on my own behalf and on behalf of our people. This is truly a great sorrow for us. We sense how this grief unites people. It is at moments like this that we realise just how important it is to come together. When we are under pressure or traversing difficulties, we nonetheless hope and believe that God will help. With God’s help, all problems can be solved.
Thank you for your assessment of our work. I want to thank you for the attention you give these matters, which we think are indeed very important – issues such as the rights of believers, reviving the traditional religion, and relations between the different faiths.
In this respect, our community tries to do what it can. We opened the Jewish Museum and Tolerance Centre, with your help too. You perhaps heard that the museum recently received a UNESCO prize. The work that we have done over these last years has received recognition, thanks be to God. Most important is that they see in us an instrument for going the right way about teaching a tolerant attitude to and relations with religious faiths and ethnic communities in Europe and throughout the world. Mr Boroda has done much work in this area. We are very grateful to him for taking on this important work.
I would like to discuss with you how useful we can be here in Russia, whether we can do more, perhaps by opening tolerance centres in other cities too.
An idea that we discussed with the Patriarch, and which would be very good, would be to hold an international interfaith forum, because Russia’s experience in interfaith relations is really quite unique.
The congress of European rabbis took place in Moscow recently. The rabbis saw what is happening here, saw the relations, the atmosphere, saw how at ease Jewish people feel here. They said, “Sadly, it is no longer this way in Europe, and we do not even know what to expect tomorrow.” We need to show them our experience, I think, including the fact that we really do live together in peace, friendship and mutual understanding. It is very important that the whole world sees this. Probably, we can show them how to develop further.
This is our biggest task – to live in such a way that all peoples around us will live in peace and friendship. After all, the prime task of any religion is to love and respect others. I think that Russia today is a country that genuinely values religious communities’ work and where there is clear understanding of the contribution this work makes and the results it produces. We are very grateful to you for this.


L'agression occidentale contre toutes les Russies

Les Choeurs de l'Armée Russe assassinés ? Ансамбль Александрова




Sur la chaine Cultura :

http://tvkultura.ru/article/show/article_id/162729/

" L'avion militaire russe, qui se rendait à la base aérienne de Hmeimim, en Syrie, avec 92 personnes à bord, parmi lesquelles 64 membres des Chœurs de l'Armée Rouge, s'est écrasé dimanche peu après son décollage de la station balnéaire de Sotchi, sur les côtes de la mer Noire.
  
Les membres de l'Ensemble Alexandrov devaient célébrer le Nouvel an avec les soldats russes stationnés en Syrie depuis septembre 2015 en soutien à l'armée de Bachar Al-Assad, allié de Moscou de longue date
."


Ce crash fait il partie des mesures de représailles symboliques et secrêtes annoncées par Barack Obama ?



La Russie et Poutine



Pour comprendre la Russie il faut lire les livres de géopolitiques et le christianisme. Et Dostoievsky, et Tolstoi. Et il y a plein de vidéos traduites en français et en anglais sur les débats en Russie. 

Poutine est dépeint ici comme s'il avait l'idéologie de Douguine alors qu'il est aux antipodes de ce type,qui lui est le vrai hystrion de la veine nazifiante occultiste et impérialiste. Poutine va à Valaam http://www.lalorgnettedetsargrad.gr/2016/07/21/lendroit-le-plus-lumineux-selon-le-president-poutine/  . Douguine adore Aleister Crowley http://elisseievna.blogspot.fr/2016/09/la-russie-accusee-dun-imperialisme.html

Pour moi la Russie a été envahie par les "démons" décrits par Dostoïevski et leurs idées pourries, déjà "soixante huitards" dans le sens de déjà obscènes et destructeurs et tueurs jaloux, d'une part, depuis l'expansion industrielle et démographique du XIXeme, la cupidité l'a enragée jusqu'à la folie soviétique en passant par l'antisémitisme rabique de la fin du tsarisme.
Et d'autre part, la Russie a été encerclée et harcelée par une politique des USA hantée par l'appétit de pouvoir, autre démon manifeste, politique cyniquement exposée par Brezinsky dans "le grand échiquier". 

Aujourd'hui, c'est grâce aux hommes du KGB que la Russie a changé radicalement d'optique. Ce sont eux qui ont voulu la fin des purges et du goulag, ce sont eux qui abdiqué le pouvoir central économique, pour restreindre l'Etat à la sauvegarde de la patrie, une patrie qui n'a nul besoin de terres supplémentaires ni d'impérialisme. 
Par contre eux savent aussi qu'il faut être fort face aux exaltés islamiques et autres, qu'instrumentalisent les occidentaux.

Elstine et Gorbatchev ont même voulu donner le pouvoir à une autre génération. Ils ont trouvé Poutine.
Gorbatchev l'explique ici en bref : 
http://elisseievna.blogspot.fr/2016/12/gorbatchev-propos-de-poutine.html " Abandonner le pouvoir a été ma victoire" dit Gorbatchev.
Carrère d'Encausse l'explique aussi pour Eltsine. 

Poutine se résume presque à cette interview par des ouvriers :

Aujourd'hui l'impérialisme est clairement américain et occidental, alors que la Russie a basculé dans une vision plus chrétienne de refus du pouvoir pour le pouvoir, elle a basculé dans l'orthodoxie pour conjurer les flots de sang soviétiques. La Russie d'aujourd'hui est haïe parce qu'elle se veut largement orthodoxe, donc plus dans la "jouissance" sans frein occidentale. 

Mais refuser le pouvoir pour le pouvoir n'est pas renoncer à la force, face aux violents. L'hypocrisie sirupeuse occidentale, soit disant pacifique, pourtant alliée à une grande violence militaire en terre arabe, n'a pas cours en Russie. Il est donc facile de la travestir en facho.

Cependant la vérité sort de la bouche des victimes : voir ces vidéos de syriens : http://elisseievna.blogspot.fr/2016/12/liberation-dalep-noublions-pas-le-yemen.html


Noël

 et hannoucah !


http://fr.aleteia.org/2016/12/22/on-a-liste-pour-vous-les-plus-beaux-chants-traditionnels-de-noel/

Comité article 17


Convention de sauvegarde des Droits de l'Homme et des Libertés fondamentales

Article 17 – Interdiction de l'abus de droit

Aucune des dispositions de la présente Convention ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat, un groupement ou un individu, un droit quelconque de se livrer à une activité ou d'accomplir un acte visant à la destruction des droits ou libertés reconnus dans la présente Convention ou à des limitations plus amples de ces droits et libertés que celles prévues à ladite Convention.


J'appelle à la constitution d'un comité article 17.

J'appelle à une mobilisation des juristes pour rappeler le devoir d'appliquer l'article 17 de la Convention de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

Les décisions judiciaires et des pouvoirs politiques doivent être réexaminées et critiquées à la lumière de cet article.

La nécessité impérieuse de regarder et de dire la réalité des faits telle qu'elle est, afin de permettre la défense de nos libertés fondamentaux et du coeur des droits des personnes humaines, doit être constamment rappelée.

Actuellement, la terreur morale des populations est d'être sujet à une forme quelconque d'égoïsme envers les autres. Cette terreur morale est produite par une intense propagande servant des intérêts mercantile.

Les populations doivent être rassurées sur leur aptitude au discernement. Le courage intellectuel de la lucidité devant les faits, de la recherche de la connaissance des réalités dans leur ensemble, doit être encouragé.

Les magistrats doivent être encouragés à ne pas céder aux imprécateurs tendant à faire de certaines affirmations des vérités d'évidence que tout "honnête homme" devrait tenir pour telles, et à s'assurer systématiquement de l'avis d'experts de différentes obédiences sur les sujets spécialisés, afin d'être en mesure de juger en fonction des faits réels dans toute leur complexité.

Dire le danger d'une doctrine ou même, à un certain moment, de telles fractions de certains groupes, n'est pas légitimer une haine quelconque.

Dire la nécessité de tenir compte des convictions affirmées ou probables de certaines personnes pour juger, au cas par cas, leur éventuelle dangerosité, n'est pas légitimer un rejet haineux.

Il arrive dans les familles qu'une personne soit dangereuse pour les autres, car psychotique ou envahie par de mauvais sentiments. Dans les familles, la réponse n'est pas la haine, mais les mesures pour que la personne délirante soit mise dans l'incapacité de nuire, en attendant son rétablissement. Il doit en être de même dans la famille humaine.

L'aveuglement devant le mal est un mal en soi car il rend complice du mal.

L'oubli actuel de l'article 17 relève de cet aveuglement.

Les juristes doivent lever le voile sur la réalité des menaces contre nos libertés.

Les juristes doivent proposer les mesures et décisions permettant de sauvegarder nos droits et libertés contre les abus qui peuvent les détruire.

Concrètement : afin de de créer une prise de conscience de l'existence de cette disposition de notre Convention européenne, chaque juriste intéressé pourrait publier sur la toile ( et si possible m'envoyer copie) des articles de commentaire des jugements et décisions politiques ou législations existantes, au regard de l'application de cet article, en se déclarant participant au "comité article 17".


Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789

Art. 4. La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.

Poutine en direct


 https://youtu.be/hlLb5s2rr_E

 Russian President Vladimir Putin is holding his annual news conference in Moscow. Similar Q&A sessions in the past have lasted several hours. The record was set in 2008, when Vladimir Putin spent four hours and 40 minutes speaking to journalists. RT LIVE http://rt.com/on-air

Gorbatchev à propos de Poutine

La programmation idéologique de l'Occident - ses préjugés et ses terreurs



L'occident actuel a des préjugés et des terreurs qui l'empêchent de voir la réalité, de voir le mal qu'il fait là où il le fait, et de se défendre.

L'occident actuel programme le prochain génocide des juifs.

" Ne pas juger " est la clé de ces préjugés.


Les idiots sincères et les vendus, vus par Yuri Bezmenov, Юрий Александрович Безменов

Réaction de Poutine à l'assassinat de son ambassadeur en Turquie

La Russie ne tombera pas dans le piège grossier de cette provocation.

Détraqué et dangereux Kinsey

En troisième partie de l'émission.


 

Le tourisme sexuel en Lettonie

Tous les Etats qui ne répriment pas l'achat de prostitution sont des Etats proxénètes.

La pourriture de la "consommation sexuelle "

 

Un anglais et une thaïlandaise : l'occident machiste, immoral ...dégueulasse


L'homme qui parle dans ce reportage ne cherche pas vraiment à savoir si ce qu'il fait est moral ou pas : il poursuit ses objectifs, égoïstes, ceux que l'ensemble dominant des hommes posent comme exigence à l'égard des femmes, dans notre société machiste, immorale et dégueulasse actuelle.
Baiser.
Se faire valoriser.
Se faire servir.
Quand les occidentaux n'obtiennent pas ce qu'ils veulent de "leurs" femmes, ils vont voler la vie d'autres femmes, plus vulnérables encore. Dégueulasse.

Souhaitons leur à tous deux de se reconcilier et souhaitons à cet anglais de saisir l'occasion que cette femme courageuse lui offre réellement de mener une vie digne, et donc heureuse.

Sous la "domination" des idées chrétienne, cette conduite était au moins dénoncée comme telle.

Aujourd'hui, ceux qui ne s'y conforment pas sont vilipendés, moqués, diabolisés. L'occident est devenu en réalité comme les villes de Sodome et Gomorrhe : la norme est devenu le viol, les sévices, le vol, la norme est devenu de faire du mal aux autres.

Tout cela bien enrobé dans un discours de "liberté", de "choix", de "consentement", d'"épanouissement", de "respect", de "droit à ..." ...

Le commentaire du reportage, ou plutôt l'absence de commentaire est presque le pire. " Ne pas juger", faire du racoleur finalement, se rassasier de ce double échec humain, présenter les griefs des deux personnes, ne surtout pas les aider à voir ce qui pourrait les aider.

Insidieusement, c'est tout de même le parti pris pro masculiniste qui prime. Alors que l'anglais raconte ses prétendus malheurs, se sentant pris au piège, le reportage cadre sur un cochon, que la thaïlandaise a vendu et qui est mis en cage. Le pov' gogo "cochon de payeur". L'irascible imprévoyant, rien foutiste, buveur, violent, ... et pas content de ne pas être apprécié à sa juste valeur.

Heureusement, il existe bon nombres d'hommes "normaux", c'est à dire qui n'agissent pas en égoïstes purs, qui résistent à cette pression.

L'occident n'est certes pas seul blâmable. Tout pays qui ne sanctionne pas l'achat de prostitution est de fait un pays proxénète.




 Droit de propriété en Thaïlande ...

Les propos de cet homme illustrent l'incroyable pourriture de la pensée masculine dominante.
Pour lui, qui se pense certainement grand défenseur des femmes parce qu'il démonte l'accusation de prostitution faite aux femmes au foyer, l'objectif pour un homme est de trouver le moyen de baiser, le drame occidental selon lui est que les femmes ne seraient prêtes à le faire que trois fois par semaine.
Le bonheur pour lui est que pour mille euros il a une femme toujours disponible sexuellement pour lui. Soit disant elle en aurait envie. Bien sur, s'il était désargenté elle en aurait toujours envie. Mensonge grotesque.

Evidemment dans ces conditions, il faut que les femmes soient stérilisées par des hormones, et peu importe l'effet de cette stérilisation sur leur santé et sur l'environnement.

Un univers de tarés qui a des viscères à la place du cerveau et aucune idée de ce qu'est un coeur, n'adorant qu'une chose  : leur cul/ ego.







Les journalistes s'étonnent : ils répètent sans aller voir et ils se trompent ...ben ça alors !

!!!


 


"I work so that you could be happy" - Putin


Poutine interviewé par des ouvriers :

"I work so that you could be happy" - Putin


Sur la Crimée :

La Russie libère les civils d'Alep et apporte l'aide humanitaire

La France a aidé des terroristes à prendre des civils en otage, les affamant, leur tirant dessus quand ils voulaient s'échapper, les offrant en bouclier humains contre les bombardements, la France a mis la Syrie à feu et à sang, pour prendre partie dans une sale guerre de concurrence de passage d'oléoduc ...
Voilà le résultat pour la vie d'enfants et de familles syriennes ...


L'aide militaire et humanitaire russe aux syriens civils :

 


Témoignages des civils :
 

Hamal Farah : Leaving Islam in Somali communities

21 déc. 2016 Ex-Muslim Atheist Amal Farah describes some of challenges of leaving Islam in religious Somali communities. Secular Conference 2015 https://youtu.be/Id6vp_s86Ic

Les hommes politiques ont du sang sur les mains

Mère Agnès-Mariam de la Croix de Syrie

La Russie est le pays le plus respecté du monde

MAXIME d'Henri Verneuil avec Charles Boyer , Michele Morgan , Arletty .1958

Jeunes filles en uniforme .Romy Schneider , Lilli Palmer.1958.

Pierre Le Corf, serial entrepreneur et humanitaire, témoin à Alep

L'histoire du jeune homme "riche"  car self made man, qui vendit tout pour connaitre et aider, et qui témoigne.



 

L'Chayim: Trump & Israel

A panel discusses what a Donald Trump Administration might mean for U.S.-Israeli relations, and why there is no “Two State Soluiton.” With Steven Bayme (AJC), Thane Rosenbaum (NYU), Ken Bob (Ameinu) and Barbara Fix (journalist). With Mark S. Golub

Carl Goldberg, Daniel Pipes & Daniel Greenfield - President Trump and the Threats Around the World

November 13, 2016 - Carl Goldberg, Daniel Pipes & Daniel Greenfield speak at the David Horowitz Freedom Center about President-Elect Trump and foreign threats

Andrew Bostom - The Legacy of Jihad



http://islam-connaissance.blogspot.fr/2013/12/andrew-bostow.html Andrew Bostom: Sharia Versus Freedom Andrew Bostom at the AFA Conference: "Islam, Mindslaughter, & the Catastrophic "Lewis Doctrine'"

Andrew Bostom - The Legacy of Islamic Antisemitism



http://islam-connaissance.blogspot.fr/2013/12/andrew-bostow.html

"ISLAM AND THE JEWS" featuring Andrew Bostom



Dr Andrew Bostom: Understanding the Islam in Muslim Jew Hatred

Nonie Darwish : Islamic Values vs. Biblical Value

Islamic Values vs. Biblical Value

Raymond Ibrahim : The islamic hate of the christian cross

Blaming The Jews : Muslim Antisemitism



The War on Britain's Jews - Richard Littlejohn



Caroline Glick explains the roots of genocidal Jew hatred



Ken Spiro




L'abominable Khazar des neiges !



Dans la série comique : ces vidéos sur les abominables Khazars !

Bouh !



















" Vous, vous êtes la bobo laïciste, par excellence ! Enjuivée et maçonnisée, Lgbtisée..."


" Laiciste, enjuivée, Lgbtisée .... droits humains humanisme .."

Ce commentateur m'a tout bien " située " : oui c'est tout à fait moi ... et même : je ne vois même pas où est le problème ...

Bon : Je reçois des commentaires que je ne publie pas : on comprend pourquoi en les lisant.
Mais ce serait trop dommage qu'ils soient oubliés tant ils sont comiques.


Les voici :



Ah c'est pour ça qu'il y a des références cachées à la pédophilie... Je comprends tout maintenant. http://www.topito.com/top-vices-caches-disney Car elle est permise par ta religion de merde de ton pedotalmudtube.onion. sur Bambi, un conte juif

"Les juifs sont une minuscule minorité, une minorité des décideurs. La quasi-totalité des décideurs, électeurs, consommateurs, soldats, sont soit chrétiens, soit athés, soit chinois, soit animistes, soit ... bref tout sauf juifs." Quand la cour suprème des États-Unis votaient la protection contsitutionnelle pour le "mariage gay", les juges de cette cour étaient neuf. Six catholiques, trois juifs. Quatre catholiques avaient des réserves minoritaires. Trois juifs et deux catholiques avaient pris la décision ensemble. La tante de Karl Marx était l'ancêtre de la compagnie Philips. Je note que vous avez omis les puissances économiques de votre énumération. Rothschild sont des Juifs. Pas mal de la nomenclature politique de l'Union Soviétique et des autres pays de l'Est (Ana Pauker en Roumanie, p ex) étaient des Juifs. Pas mal des entreprises de média ont des propritétaires soit Juifs soit de familles ex-juives. Goldwyn Meier. Bonnier en Suède. Et ensuite on à la mainmise juive et sur Discours complotiste déshonorant de la part d'un militant catholique ...


Vous, vous êtes la bobo laïciste, par excellence ! Enjuivée et maçonnisée, Lgbtisée... Non à la racaille bougnoule, mais non aussi aux valeurs judéo-maçonnes de la République. De plus, J'ai connu le milieu gué : c'est de la merde en barre, si uen barre peut représenter le phallus ! NON AUX PSEUDOS DROITS HUMAINS...NON A L HUMANISME...NON A LA FRANC MAÇONNERIE...tiens, je vous mets dans mes liens, rien que pour suivre vos péripéties... sur Kiss in versus LMPT
le 19/10/16










le 14/10/16