LA question - THE question





















LA question que nous devons nous poser est simple :
acceptons nous, oui ou non, l'éventualité que nos enfants ou petits-enfants soit soumis à la loi islamique ?
Ceux qui ne l'admettent pas, chercherons à comprendre ce qu'est l'islam, et chercherons une solution aux problèmes qu'il pose et un moyen de lutter contre ceux qui se battent pour sa suprématie.
Que les autres ne mentent pas : ils n'ont pas le plus petit souci du sort de leurs enfants.
Il n'y a que deux réponses : " JAMAIS" ou "peu m'importe".


THE question that we have to ask ourself is simple :
do we accept, yes or no, the eventuality that our children ou grand-children would be submitted to islamic law.

Those who do not admit it, will search to understand what is islam, and search a solution to the problems that it involves, and a mean to struggle against those who fight for his supremacy.
That the other do not lie : they do have the slightest care for the destiny of their children.
They are only two answer : "NEVER" or "I do not mind".


Nb : cette question se pose pour les parents du monde libre, européens ou autres "kuffars" ("mécréants" en arabe), comme pour les parents du monde aujourd'hui musulman ... comme le montre Wafa Sultan.


Pour mémoire : chanson de la "Grande guerre patriotique", où les Russes ont perdu 20 millions de morts, pour sauver l'avenir de leurs enfants ...

video


Wafa Sultan :
video

Wafa Sultan :
video

"Nous musulmans avons été otages de notre propre prison."
"Nous devons en faire sortir les musulmans vivant en pays islamiques."
"L'islam n'est pas qu'une religion. L'islam est aussi une idéologie politique qui prêche la violence et applique son programme par la force."
"Je crois que nos grands parents, nos aïeux ne nous ont légué que des problèmes. Devons nous laisser nos problèmes à la génération suivante ? Nous ne pouvons pas, nous devons faire quelque chose."

Wafa Sultan :
video

"Le musulman [dit Wafa Sultan], ... ces enseignements islamiques l'ont privé de sa raison, ont excité ses émotions."
" Vous devriez critiquer vos propres croyances, comme les chrétiens critiquent les leurs."


video

http://www.memritv.org/clip/en/1783.htm

"Il est impossible - impossible ! - qu'un être humain lise la vie de Mahomet et y croit, en restant une personne psychologiquement et mentallement saine."
" Les compagnons de Mahomet ont découpé membre par membre, une femme qui allaitait son enfant ..."

Ancien ministre jordanien :
video

" Allah vous a choisi pour l'appel et les conquêtes militaires des capitales du monde entier"
"Très bientôt Rome sera conquise, comme Constantinople l'a été."
"" Les conquêtes islamiques se propageront dans l'Europe toute entière, et les deux Amériques et l'Europe de l'Est"
"Je crois que nos enfants et nos petits enfants hériteront de notre jihad et de nos sacrifices, et les commandants de ces conquêtes viendront de leurs rangs"

La police recule devant les musulmans à Londres :
video

" Le musulman ne vote pas pour un mécréant".
"Nous avons notre propre mode de vie, nous avons notre propre Charia, nous avons notre propre Religion (Din) ! Nous ne suivons personne en dehors de Mahomet"






















Quand les enfants plus tard demanderont : " Mais pourquoi nos parents ont ils laissé faire cela ?", ils n'auront pour toute réponse que l'humour noir d'un Konk : parce que tes parents préféraient croire n'importe quelle baliverne, plutôt que, soit de se remuer les méninges pour réagir aux bêtes lois du marché, ou pour trouver comment lutter contre une idéologie d'oppression et de mort, soit de se battre comme tes arrières grands-parents l'avaient fait pour eux ...

*******************************************************************************



PS :

Certains disent " Démographie ... la faute à l'avortement ... la faute aux féministes ..."

Non, démographie : la faute 1) à la tentation de nos Hommes de pouvoir à tirer profit de l'immigration au détriment des enfants européens plus chers, 2) à une tentation consumériste partagée par hommes et femmes, 3) aux violences et exploitation des femmes, la faute à ça :



Film : "Lilya for ever"

video

video

du site du Women's Lobby http://www.womenlobby.org/ :
Vidéo "Pas à vendre" " Not for sale" "Acheter du sexe est un crime"
Interviews d'ex-prostituées, qui parlent de l'horreur de cette situation, et entre autres des entreprises de prostitution légales en Allemagne et aux Pays-Bas, c'est à dire des maquereaux légaux. :
video









L'acceptation de la violence contre les femmes, par la légalisation de l'achat de prostitution, les bas salaires qui font des femmes des travailleuses pauvres, mal soignées, tout cela est une menace directe pour les femmes, tout cela les met dans une situation de grande vulnérabilité : dès lors comment s'étonner que souvent, elles ne fassent pas (ou pas plus) d'enfants ...
A cela on nous répond que les femmes de pays bien plus pauvres font beaucoup d'enfants ... sauf que ces femmes n'ont aucun choix de les faire ou pas, ou pour certaines choisissent d'en faire, non par amour de leurs enfants, mais parce que c'est le seul moyen pour elles de survivre, ou d'avoir quelques avantages ...
Pourquoi s'étonner aussi que quand des hommes montrent une volonté de conquête du monde, fusse-t-elle abominable et par des moyens abominables, des femmes même pauvres soient mises en confiance pour l'avenir des enfants de ces hommes et enclines à en faire beaucoup pour que cette conquête aille encore plus vite, d'autant qu'elles même espèrent être protégées par leurs fils ?
Quelle abjection de proposer comme remède à un déclin démographique, de rendre les femmes encore plus vulnérables et de leur interdire l'avortement pour les forcer à fabriquer des enfants ...
Quand des hommes qui n'hésitent pas à institutionnaliser la violence contre les femmes, et quand ils ne montrent aucune volonté de se préoccuper de l'avenir de leurs enfants, qu'ils ne s'étonnent pas que les femmes fassent beaucoup moins d'enfants, futures jeunes femmes ou jeunes hommes. Ils pourront toujours condamner Médée, Médée continuera à préserver désespérement ses enfants de l'horreur, tant qu'ils continuent à l'y jeter.
On dirait bien qu'il manque aux adultes d'ici, ce "nous", et pour citer Narochtchnitskaïa" : ce "sentiment" de la Patrie" dans lequel "il y un dépassement de l'orgeuil, donc de la finalité et de la matérialité de l'existence individuelle", qui fait qu'"ainsi, la perception de l'histoire échappe ... au cadre d'une vie, manifestant dans la conscience nationale la nature immortelle de l'âme".
Ce petit quelque chose qui fait que l'on pense un peu à l'avenir de ses enfants, à leur transmettre un peu de liberté et quelque chose de beau à vivre ...

Un exemple un peu fort sans doute de ce "nous", avec Janna Bichevskaya : "Мы русские"

video








et puis, sur un mode plus poétique ... le Ciel de Paris et le "peuple" de Paname et ses vingt siècles d'histoire
video
http://www.ripostelaique.com/Reponse-a-Leila-Babes-sur-Robert.html