Mondialisation : Taxer les transports à énergie non renouvelable



Le Belem

















Mon opinion :

Les Etats devraient taxer les importations de marchandises transportées par de l'énergie non renouvelable, afin de favoriser une rationalisation de l'économie mondiale.


Par ailleurs, des entreprises recommencent à utiliser les voiliers pour transporter des marchandises :

http://www.news.fr/actualite/societe/0,3800002050,39371193,00.htm?xtor=RSS-1
"Une compagnie maritime française va acheminer du vin sur des voiliers-cargos.

Faire naviguer la première flotte européenne de navires marchands à voile, Frédéric Albert et David Girard y croit dur comme fer depuis des années. Avec eux, deux marins d'expérience se lancent dans l'aventure pour fonder la CTMV : Philippe Videau, armateur et PDG de la compagnie des îles du Ponant et Michel Péry, capitaine du Belem, le dernier trois-mâts français."

"la construction du premier voilier devrait débuter en septembre. Il s'agit d'un ketch de 48 m de long, d'une capacité de transport de près de 90 000 bouteilles par voyage. Vitesse de croisière : 11 à 12 noeuds contre 20 à 30 noeuds pour un cargo classique. Un second cargo-voilier, lui aussi basé à Bordeaux, est déjà prévu. Investissement total : 11 millions d'euros.
Ce nouveau concept de transport durable a déjà séduit une association de 60 producteurs de vin du Languedoc-Roussillon. Des entreprises du secteur de l'aéronautique et du commerce équitable ont également adhéré à la démarche de la CTMV. Frédéric Albert espère voir partir son premier bateau pour Dublin en septembre 2008. "

"Remettre les voiles au goût du jour, c'est également l'idée de Pierre-Yves Glorennec. Ce professeur à l'INSA de Rennes pilote le projet Grand Largue. Objectif : équiper des chalutiers de voiles entièrement automatisées afin d'économiser 20 à 30 % de carburant. Les voiles n'ont pas vocation à remplacer le moteur, mais plutôt à apporter un complément propulsif. Des logiciels d'aide à la décision permettront aux pêcheurs de calculer l'itinéraire le plus économique en fonction du cap. Les premiers essais en mer sont prévus cet été. "

Тату (t.A.T.u.) - Нас не догонят

Тату (t.A.T.u.) - Нас не догонят
http://www.youtube.com/watch?v=8q3jAQkuyTo

Тату - Я сошла с ума
http://www.youtube.com/watch?v=F8r45rHA7GY&feature=related


Musique du film : Lilya for ever

Adin Steinaltz

http://www.radiorcj.info/

Qu'est-ce qu'un Juif ?
Lundi 29 octobre, le rav Adin Steinsaltz, talmudiste, enseignant, philosophe et mathématicien, donnait une conférence à l’Espace Rachi.
Adin Steinsaltz est l’auteur de 21 volumes du Talmud de Babylone traduit en français, comprenant la traduction littérale et assistée, commentaires et annexes.

La traduction était assurée par le rabbin Josy Eisenberg

" Le monde entier, tous les êtres humains sont les enfants de Dieu"
" Eux ils sont les fidèles, nous nous sommes les prêtres"
" Les juifs sont un peuple de prêtres, tous nous sommes prêtres, aussi bien les hommes, les femmes que les enfants, ils sont nés dans cette fonction "
" Est ce que c'est une fonction pour laquelle on reçoit des honneurs ou de l'argent ? Pas vraiment ..."
" Nous sommes responsables du monde "
" Dans toutes les religions, un prêtre est là pour servir les autres".
" Cest notre fonction, nous sommes là pour servir le monde"

" Es ist schwer zu sein a yid"
" C'est là la difficulté, c'est d'être un royaume de prêtres, un peuple saint".

Manif 8/12/2007 suite du 11/9/2007

Peut être que seuls des partis "d'extreme-droite" viendront à cette manifestation, mais alors ceux qui, de gauche, du centre, de droite ne seront pas venus, ne pourront s'en prendre qu'à eux même. SIOE appelle tout le monde, au nom de la défense des droits humains.

__________________________________________________________


8/12/2007 : Appel à tous les partis légaux français

Appel à la manifestation du 8 décembre 2007


L’association « SIOE –Europe » appelle à manifester le 8 décembre à Marseille sur les mots d’ordre suivants :

- Pas de charia ici !
- Oui à la démocratie, non à la théocratie !
- Stop à l’islamisation de l’Europe !
- Assez c’est assez !

Nous appelons tous les partis à appeler leurs adhérents à venir, en tant que personnes individuelles, à cette manifestation.

Nous pensons que la loi islamique progresse insidieusement ou ouvertement en Europe, alors qu’elle est contraire aux principes fondamentaux de nos constitutions, notamment du préambule de la Constitution française et de ses premiers articles.

La « liberté religieuse » ne peut être invoquée par les militants musulmans pour promouvoir leur droit ( qui va du culte au droit du commerce en passant par le droit de la famille et au droit des institutions politiques), prétendu d’origine divine, qui nie à la fois la démocratie et l’égalité entre hommes et femmes, entre musulmans et non musulmans, et ... la liberté religieuse des personnes d’autres confessions ou la liberté de quitter la religion musulmane.

Nous pensons que les clivages politiques qui opposent les adhérents des partis légaux en France, ne doivent pas être un obstacle au fait de manifester ensemble pour la préversation des principes fondamentaux de notre République.

Cette manifestation a lieu à Marseille, où un projet de construction d’une grande mosquée a été autorisé, car nous sommes opposés à cette construction, dans la mesure où nous estimons (comme le conseil des ex-musulmans d’Allemagne), que les mosquées sont une démonstration de force des musulmans militant pour l’instauration de l’ordre islamique en Europe. « Les mosqués sont nos casernes » a dit Recip Erdogan.

Notre manifestation n’est en aucun cas dirigée contre les musulmans : car de même que la lutte contre le nazisme n’était en rien une lutte raciste anti-allemande, et a certainement finalement sauvé la vie de nombreux allemands de la folie nazie, de même nous sommes convaincus, que nombre d’Arabes, d’Algériens, de Turques, de Kurdes etc ... vivant sous loi musulmane, contraints au silence, espèrent et comptent sur notre fermeté face aux militants musulmans en Europe, sur notre « intolérance » face aux « combat/lutte », au « jihad » pour instaurer ici une loi d’intolérance : la loi islamique.

Afin que la manifestation puisse avoir lieu en réunissant des personnes d’opinions politiques très diverses, sans donner lieu à des récupérations malhonnêtes, nous proposons que les seuls slogans affichés sur les pancartes ou banderolles soient ceux indiqués ci dessus, et qu’aucun signe d’appatenance à un parti ne soit porté. Il est évident que les personnalités des partis seront reconnues par les médias présent, mais nous leur demandons de maintenir un caractère individuel de leur présence, afin de permettre que la manifestation soit la plus large possible.

Nous vous informerons des lieux et heure de la manifestation dès que nous aurons obtenu l’autorisation de cette manifestation, qui sera toute à fait légale et tout à fait pacifique.


S.I.O.E. 29/10/2007

Chadort Djavann : nouveau livre

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3260,36-976488,0.html


Quant à savoir si les dogmes islamiques sont, dans une société moderne, "compatible(s) avec la démocratie : la réponse est non ! (...)"

la volonté des mollahs de se doter d'un arsenal nucléaire terrifie tout simplement l'auteure. En 2006, quand le président iranien Ahmadinejad organise de vastes manoeuvres militaires, "savez-vous comment s'appelaient ces grandes manoeuvres avec leurs missiles Shahab, Zelzal et Fateh ? Je vous le donne en mille : elles s'appelaient Grand Prophète 2... Mahomet lui-même, associé à des tirs de missiles (...). Vous imaginez l'armée française organiser des manoeuvres intitulées Jésus 2 ?"

" Les mosquées ne sont pas "de simples lieux de culte, ils sont une institutionnalisation de l'islam en France", menace-t-elle. Et cet "enracinement" lui apparaît porter en germe des conflits de pouvoir d'autant plus dangereux qu'il incite la majorité des musulmans, aujourd'hui non pratiquants, à rompre avec leurs habitudes et à se plier à un modèle dominant du musulman agenouillé et priant cinq fois par jour.

A MON CORPS DÉFENDANT, L'OCCIDENT de Chahdortt Djavann. Flammarion, 432 p., 19 €.

l'islam contre les droits des femmes

J'ai un collègue professeur d'allemand qui dit à qui veut l'entendre : je déteste la culture allemande, leur bouffe , leurs traditions. Je préfère mille fois l'italie et l'italien." Cela est accepté , c'est sa liberté de penser . Pour l'arabe et l'islam, émettre la moindre critique est assimilé à du racisme. Un responsable des langues me disait : "pour nous l'arabe et l'hébreu sont vraiment des langues "explosives". L'accusation d'antisémitisme ou de racisme est là , prête à être brandie au moindre problème. Pourquoi n'enseignez-vous pas le serbo-croate ?"

Ce qu'il disait est tout à fait juste quand on voit le mauvais procès qui est fait à la droite en France soupçonnée d'être raciste et antisémite. Si je lis les articles de la gauche "P..." , on s'aperçoit qu'il faudrait aimer les musulmans pour échapper à cette accusation de racisme Mais diantre ! les C... sont devenues chrétiennes.
Pourquoi devrions-nous aimer les musulmans ? Je n'aime pas plus les musulmans que je n'incite à la haine contre eux : ce sont leurs textes que je dénonce.

Si les textes sont méchants pour les non musulmans , je ne vais pas changer ces textes pour que les musulmans s'intègrent plus facilement. Je ne vais pas m'interdire de parler du génocide arménien...pour ne pas salir aux yeux de l'opinion l'image des Turcs. Certes les Turcs paraîtront peut-être moins aimables mais pense t-on à tous ces Arméniens qui ont payé le prix fort.

La gauche "p...iste" fait preuve d'une totale indulgence quand il s'agit des musulmans , et une sévérité extrême quand il s'agit des cathos traditionnels.
Les musulmans ont décidé de construire le maximum de mosquées . Pour la gauche c'est totalement normal, ce n'est que l'expression de la liberté de culte. Seulement ce n'est pas neutre. Dans l'esprit des pieux croyants islamiser le sol français, c'est rendre la France , insensiblement, terre d'islam. Et la voltairienne que je suis en est bouleversée.
Rechristianiser le pays semblerait à cette chère gauche , totalement absurde.

Ces féministes sont sans doute à fond pour le mariage homosexuel, pour la défense des droits des femmes , contre l'obscurantisme religieux etc..etc..
Mais alors ne pas connaître le contenu de l'islam qui est la négation même de ce que cette gauche laïque défend , c'est ahurissant.
Je comprends que le Père Samuel soit atterré par la naïveté et l'ignorance des Européens.

Et ce qui est ahurissant c'est que des musulmans malins ont trouvé dans cette gauche un appui : alors ils ont décidé de servir à ces ignorants ce qu'ils aiment - droits des femmes : l'islam a toujours respecté les femmes, le prophète les aimait et les respectait etc... etc.. - droits de l'homme : l'islam a vraiment compris le véritable sens des droits de l'homme ( musulman croyant.)

Quand ces musulmans éclairés, tellement aimés par nos féministes gauchistes vont faire des conférences dans leur propre pays , c'est un échec total, le bide. Et les musulmans de ces pays disent : "Mais ils sont fous ces Français ; ils ne s'aperçoivent donc pas que les musulmans qu'ils sanctifient .... ne connaissent rien sur le sujet.
Car l'islamologie cela ne s'invente pas. Ce n'est pas la religion musulmane pratiquée à la maison par le grand-père qui respectait sa femme et sa fille . C'est une science sur laquelle des Laoust , des Blachère ont passé des années : ce sont des textes de fiqh analysés, des traductions effectuées.
Franchement je me dis que si ces anciens "orientalistes" revenaient ils auraient une apoplexie.

Charles de Foucauld serait appelé par la police pour avoir parlé du danger que constituait l'islam ..en pays de tradition chrétienne si les musulmans se sentaient libres de pratiquer pleinement leur religion. Charles de Foucauld pensait à la conversion au christianisme.comme solution. Charles !! Il suffit de s'en tenir à une laïcité intransigeante. L'espace public doit rester neutre. LA RELIGION EST DU DOMAINE PRIVE.

Pour Libertyvox Anne Marie Delcambre

___________________________________________________________________

Ma réponse à Anne Marie Delcambre sur Libertyvox :


c'est grotesque, mais c'est ainsi.

La gauche est largement tombée dans la pensée magique, " à chacun selon ses besoins", chouchoutons et babysittons la population, ce que certains ( qui m'enervent mais qui n'ont pas entièrement tort, appellent la "maternisation" de la societe) :
bien sur que si Mme Delcambre, puisque les musulmans ont besoin que l'on dise que leurs textes sont autres, pour s'intégrer, c'est cela que vous devriez dire,
et si vous ne le dites pas, si vous persistez à dire des choses qui peuvent les heurter, leur faire de la peine, des choses qui peuvent amener des esprits faibles à quelque colère contre eux, ( et ne prétendez pas que ces esprits faibles devraient se faire un devoir de réfléchir aux descriptions des textes que vous faites avant de se laisser aller à des sentiments négatifs - ces esprits faibles là aussi il faut les materner, se mettre à leur portée),
alors c'est bien la preuve que vous n'auriez cure de pousser des esprits faibles - (qui vont faire des déductions haineuses de vos propos, quand bien meme vous mettriez explicitement en garde contre l'aberration de telles conclusions ) à de la haine : NON il ne faut pas trop dire que les turcs ont commis le génocide, que l'islam a des textes permettant des tueries de tribus entières, c'est vilain, cela ne tient pas compte de la faiblesse d'esprit des humains et de leur sensibilité.

Voilà le raisonnement débile que tient une partie de la gauche, et au nom duquel, elle va utiliser les lois antiracistes pour faire taire ceux qui disent la vérité, quand bien meme elle tuerait ainsi la démocratie. Car ce que les étourneaux gauches oublient dans l'affaire, c'est que la démocratie n'existe pas sans une exigence de vérité et de raison, qu'elle est le contraire du maternage de citoyens infantiles.
Le maternage de populations infantiles, à qui on ne dit que ce qu'elles "peuvent" entendre sans devenir stressées ou violentes, cela a un nom, cela s'appelle la dictature, que ce soit par une nomenklatura ou par un roi.

Je trouve essentiel le travail que vous faites ici de divulgation du savoir, et je tiens à le dire, un travail essentiel pour la DEMOCRATIE, essentiel pour les droits des femmes, et de tout le monde.
Je me contrefous que certaines personnes de gauche, qui ont la vision stupide et DANGEREUSE que je viens de décrire ci dessus, voient que j'écris ici, par rapport à vos écrits et quelques autres. Celles et ceux qui critiquent vos écrits en les déformant sont de mauvaise foi et je n'ai pas d'"amis" parmi les gens "de mauvaise foi". Je peux avoir pour amis des gens qui ont un avis opposé au mien, avec qui nous n'avons pas le temps surtout de débattre au fond des choses et de lire les mêmes livres pour étudier à fond, mais des gens de mauvaise foi, qui lancent des accusations fausses, ne sont pas "mes amis".
Ce que je veux dire en faisant cela, en écrivant ici, c'est qu'il est essentiel pour la démocratie, et les droits humains, de connaitre la vérité, de défendre le savoir, d'avoir une exigence élevée de rationalité, de reflexion, de maitrise de soi, et que le travail que vous faites de divulgation de la connaissance sur la doctrine de référence d'un milliard de personne, est essentiel, et que je vous approuve à 100% de le faire comme vous le faites, c'est à dire en parlant des textes, et en rappelant l'évidence qu'un texte n'est pas un être humain, pas une population.

___________________________________________________________

PS : lu sur Libertyvox :

"Daniel Pipes m'appelle la "Wafa Sultan" française. Cela me flatte car elle parle magnifiquement l'arabe sur la chaîne "Al-jazîra" et elle est très éloquente et véhémente.
... je ne trouve pas chez lui cette haine violente que je sens dans l'attitude de certains "islamo-résistants". Cela me gêne car ce que je fais dans mon livre c'est un constat. Ce n'est pas une introduction à une exécution de l'islam. "

" Que je sache personne ne peut ouvrir le cerveau de chaque croyant et savoir s'il interprète les textes dans le sens littéral ou s'il s'en éloigne, par humanisme. "

Anne-Marie Delcambre

La men ta ble



La men ta ble, comme disaient ces horribles Muppets

il est tout à fait lamentable que l'on puisse encore être soutenu lorsque l'on dit des obscénités avec gros rires gras à une femme

lamentable mais réel.

Voici le dialogue :





Lui : " Est ce que "Jeanne" a assez de couilles pour le publier





Moi : " est ce que vous avez déjà vous même donné une conférence publique sous votre véritable identité sur ce sujet ?"





Lui : "Vous trouvez ça courageux de dire des mensonges sous son vrai nom parce que la vérité est dangereuse? "





Moi : " Jeanne pense dur comme fer dire la vérité. Quand vous aurez pris les memes risques qu'elle, vous pourrez l'agressez sur ce plan là."





Lui : "Je l'attaque comme je veux et je vous emmerde. "





et quelques échanges du même genre plus loin :





Lui : " si vous continuez, vous aurez la fessée".

Le modérateur du lieu du dialogue : " Nous soutenons "Lui" à 100%" "Ecoutez Elie. ...Vous faites référence à la "fameuse" "fessée virtuelle" que FFL a dit que vous méritiez, après que vous ayez répondu à ses arguments par une agression... "

Ceci a lieu en 2007.





Que l'on ne vienne surtout pas me dire qu'il n'y a que l'islam qui poserait problème ...

Titre incroyable d'un site féministe

Sisyphe.org
"L’affaire Truchelut - "Tu n’es pas maître dans ta maison quand nous y sommes.""
par Micheline Carrier et Élaine Audet sur le site Sisyphe.org

Incroyable de voir sur un site féministe un titre, venant d'un refrain de contine, dont la compréhension peut apparaître si ambigüe.

De n'importe qui d'autre, on dirait tout de suite que tels propos sont xénophobes. Les auteurs ont mis ce titre à un article exprimant quelque chose de tout à fait légitime, à savoir : ne pas accepter des pratiques d'intolérance et de discrimination sous prétexte d'accomodement raisonnable, comme le dit l'expression québéquoise. Mais pourquoi ce titre ? Il est difficile de le dire sans entrer dans une analyse sauvage des auteures. Mais il semble que ce décalage est du à une "chape de plomb" qui pèse, pour interdire à la fois des propos inacceptables et des propos tout à fait légitimes mais dont le "tort" est de leur "ressembler" trop, non pas d'être identique, non, mais seulement "ressemblants", si on ignore, si on persiste à ignorer certains aspects de la réalité.
La réalité d'aujourd'hui, à mon avis, c'est que la barbarie vient de cultures étrangères et minoritaires et progresse "chez nous", par l'arrivée de minorités de minorités qui veulent pousser la majorité de ces minorités à s'attacher par "identité" à ces règles barbares, et pire, cette minorité de minorités veut les imposer aux autochtones et pousser la majorité de ces minorités à nous les imposer.
Mais voilà, dire cela, à des gens qui ne connaissent pas l'islam, et son contenu sexiste, haineux envers les "mécréants", théocratique, hégémonique, c'est dans leur esprit, tenir un discours qui "ressemble" à un propos de "rejet" xénophobe. Alors on évite. Mais on a quand même envie de l'exprimer. Quitte à utiliser un vieux refrain de contine.
Si c'est un refrain de contine qui le dit, c'est que cette réalité a existé, déjà, c'est une preuve cela, que les choses existent et qu'on a le droit de les dire.
Voilà à quelques procédés misérables, nous en sommes réduits, nous nous réduisons nous mêmes, tout cela par peur du qu'en dira-t-on, de l'effort intellectuel, par renonciation à l'exigence intellectuelle.
Car dire que certains ont décidé, par idéologie, de prétendre prendre le pouvoir "chez nous", cela n'a rien de raciste, cela ne doit en rien servir de prétexte à du racisme, c'est juste le constat que cela existe, et que nous devons lutter contre, nous avons le devoir de lutter contre sinon nous sommes coupables des injustices et barbaries que la prise de pouvoir "chez nous" de la "culture d'autres" qu'est l'islam , entraîne et entrainera.

Pourquoi je soutiens Fanny Truchelut

Moi qui, comme mes ainées dans le mouvement féministe, pense que « nos luttes changent la vie entière »,
Moi qui pense qu’il n’y a pas de démocratie sans égalité des sexes,
Moi qui suis, comme mes ainées, pour le droit à l’avortement, pour le droit à la contraception, pour le droit à l’accouchement sous X, ainsi que pour le droit de ne pas être forcée d’avorter comme en Chine ou en Inde,
Moi qui ai milité contre la conspiration des oreilles bouchées sur l’inceste et les diktats de la psychanalyse qui couvraient ces crimes,
Moi qui ai milité pour les droits et la visibilité des lesbiennes,
Moi qui ai milité contre les viols de guerre dans l’ex-Yougoslavie (que les victimes soient serbes, croates ou bosniaques...), jeûné contre le siège de Sarajevo ( avec les bosniaques, musulmans ou autres), milité contre les atrocités commises contre les femmes en Algérie et en Afghanistan,
Moi qui ai milité, au nom de l’égalité des sexes d’abord et avant tout, pour une loi contre les signes religieux sexistes, à l’école privée comme publique, dans les administrations comme dans les entreprises, et éventuellement dans tous les lieux publics,
Moi qui suis donc en ce sens une féministe radicale,
je soutiens entièrement la démarche de Mme Fanny Truchelut, au nom de la défense de l’égalité des sexes, qui est un des éléments principaux et essentiels du principe constitutionnel d’égalité de notre République.

Dans notre République, la liberté a pour borne la liberté d’autrui ( Déclaration de 1789 art 4).
Dans notre République, la religion n’excuse pas tout. La liberté de pratiquer un culte, n’autorise aucune personne à être cannibale ou à faire des sacrifices humains ou à militer pour la dictature d’un Führer ou d’un calife, parce que telle serait sa « religion ».

L’imposition du port du voile est une oppression des femmes, le port du voile est une agression pour les femmes qui tiennent à leur liberté, à l’égalité en droit et en dignité. Imposer sa vision aux femmes est un acte d’agression pour ne pas dire de terrorisme psychologique contre elles.
Ceci est vrai quelque soit la « religion » ou autre idéologie au nom de laquelle il est imposé.
La République ne doit pas tolérer que les femmes qui tiennent au respect de leur liberté, au respect du principe de l’égalité des sexes, soient réprimées au nom d’un prétendu droit à la liberté religieuse, qui incluerait le droit d’agresser les femmes. La liberté religieuse se borne, comme les autres libertés, aux pratiques qui ne nuisent pas aux libertés d’autrui.

Mme Truchelut, comme d’autres femmes menacées ou poursuivies pour avoir protesté contre le port du voile dans leur établissement, a eu le courage de défendre les femmes contre ceux qui militent pour leur oppression. La République devrait pour cela non seulement ne pas les poursuivre, mais au contraire les honorer et les célébrer, pour avoir « su reconnaître leur devoir et eu le courage de l’accomplir ».

Dans ce procès, les droits des femmes sont défendus par un avocat, M. Alexandre Varaut, catholique et défenseur de la messe tridentine, avec l’aide d’un homme de droite, lui aussi catholique, fils de Résistant qui vint au secours de juifs pendant la dernière guerre, Philippe de Villiers, et ce sont trois associations prétendues anti-racistes dont les avocats attaquent ignominieusement Mme Truchelut ainsi les féministes présentes au procès.
On dirait que c’est le monde à l’envers : si quelqu’un nous avait prédit cette situation il y a seulement deux ou trois ans, nous l’aurions pris pour un fumeur de champignons.

Pourtant finalement quoi d’étonnant ? Oui, « je me souviens »... les premiers Résistants ... il n’y avait pas de communistes parmi eux, eux ils respectaient le pacte germano-soviétique, eux ils insultaient mes grands parents, qui résistaient, avec qui ? Avec des hommes de droite, des « nationalistes », et même des royalistes, avec des chrétiens, qui n’oubliaient pas, eux, « mit brennender Sorge » la valeur de la personne humaine sous prétexte d’avenir radieux, avec des Allemands résistants, et avec des hommes de gauche aussi...

Oui, « je me souviens » encore : en 1947 le « procès Kravtchenko », procès mené par la revue communiste « les Lettres Françaises » contre cet ingénieur soviétique passé à l’Ouest, procès où ceux qui dénonçaient les horreurs arrivés en URSS, Viktor Kravtchenko, et son témoin Milena Buber-Neumann, opposante allemande au nazisme, déportée successivement dans les camps nazis et sibérien, furent ignominieusement insultés par les communistes français ...

Alors oui : tout recommence car c’est encore bien d’un totalitarisme en marche qu’il s’agit.

Le voile est à la fois la réalisation de l’oppression des femmes, et l’étendard de l’islam, non pas simplement en tant que foi, spiritualité, mais dans ses aspects politiques, indissolublement liés à la foi en raison de son caractère global, car l’islam est l’observance d’une loi divine (la charia/fiqh) régissant tous les aspects de la vie, jusqu’aux plus triviaux.
Parce qu’il montre en « live », « sur pieds » le corps de la femme enfermé, le voile est à la fois le résumé des inégalités affirmées par le droit islamique et la marque de sa mise en application effective, de la puissance et du règne de la charia « ici et maintenant » . « Inégalité » étant un euphémisme, pour parler d’un droit divin prônant la lapidation pour les adultères, l’enfermement à vie pour les « fornicatrices » (homosexuelles), la mort pour les non musulmans récalcitrants, et pour tous les juifs restants avant que le messie n’arrive !
Selon les juristes musulmans le port du voile et de la barbe ou autre tenue distinctive est une obligation car Mahomet a dit « Quiconque imite un peuple en fait partie », alors qu’au contraire de cette «assimiliation » dans les autres peuples et leurs lois, la présence de femmes voilées et d’hommes barbus marque la conquête territoriale de l’islam, qui « domine et n’est jamais dominé » (dixit Mahomet).

Le voile est un symbole de puissance fait pour être facilement compris des masses, selon le vieux procédé des totalitaires ( cf Serge Tchakhotine ).
C’est bien pourquoi Mme Fanny Truchelut, comme tant d’autres en France, n’a pas eu besoin de connaissances approfondies en religion ou géo-politique pour comprendre son sens menaçant envers elle en tant que femme, tout d’abord. A la différence cependant de bien d’autres, elle a eu le courage de tenir compte de ce qu’elle comprenait du sens de ce signe agressif et traumatisant. C’est pourquoi elle s’est opposée à son exhibition dans un lieu ( le salon commun d’un gite rural familial) fait pour la convivialité, la politesse, le respect des sentiments des autres hôtes.

Horia Demiati, auditrice financière diplômée Bac + 4, n’est pas, nous affirme un des avocats de la partie civile une femme opprimée. Certes non ! Elle a choisi le camp des oppresseurs, le camp des lapideurs, le camp du nettoyage ethnique des non musulmans ... le camp qui adore un homme, Mahomet, qui a dit « le Paradis est à l’ombre des épées ». Alors au nom de quoi nous reproche-t-on de combattre son idéologie politique aux côtés d’hommes qui préfèrent un Jésus, qui dit à ses défenseurs de ranger leurs épées « car celui qui a utilisé l’épée périra par l’épée », et « que celui qui n’a jamais péché » ... ?

L’analyse de l’islam faite par Philippe de Villiers est exacte, et je la partage, et je combattrai au côté de ceux qui comme lui ont compris que notre devoir est d’enrayer la marche de l’islam. Car s’il y a des musulmans qui souhaitent sincèrement un islam tolérant ( à mon sens impossible car illogique), l’islam est un mouvement qui fut, dès sa conception, tyrannique, hégémonique et rétrograde, et qui, dans notre siècle, en raison de son contenu intellectuel et des moyens techniques actuels, peut prendre les dimensions du pire des totalitarismes que l’humanité ait jamais connu.


Elisseievna.

Militante féministe radicale et anti-totalitaire.

Logique

" La raison pour laquelle les autorités européennes se montrent de plus en plus despotiques dans leurs manoeuvres de censure, c’est parce qu’elles veulent dissimuler qu’elles ne veulent plus ou ne peuvent plus assurer même la sécurité la plus élémentaire à leurs citoyens. " blog d' Insoumission

Oserais je ajouter que par contre, certains légers débordements antis.. sionistes, ou anti français ou anti-craie ou quelques statues brisées dans nos églises : c'est comme la pornographie : c'est un exutoire pour la violence des nouveaux apaches, une soupape vous dit-on ...

.... Deux ans après la chanson "Göttingen", voici ce que chantait Oum Khalsoum, sur toutes les radios du monde arabe :
"Etbah el sahyouni" (massacre le sioniste)
refrain : "Egorge, égorge, égorge et sois sans pitié,
Egorge, égorge, égorge, et lance leur tête
Dans le désert,Egorge, égorge, égorge
Tout ce que tu voudras,
Egorge tous les sionistes et tu vaincras"

Gottingen

Au moins où l'on - où les collabos de tout acabit - nous salit tellement ...


O faites que jamais ne revienne

Le temps du sang et de la haine

Car il y a des gens que j'aime,

A Göttingen, à Göttingen.

Et lorsque sonnerait l'alarme,S'il fallait reprendre les armes,Mon cœur verserait une larmePour Göttingen, pour Göttingen.


"Idiots utiles du capitalisme"

Eric Zemmour http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-965798,0.html L'antiracisme fut le rideau de fumée qui occulta la soumission socialiste aux forces libérales. Les antiracistes ont avec la finance internationale un point commun essentiel : le refus des frontières. Avec les progressistes de tout poil, ils ont détruit les derniers obstacles à la toute-puissance du marché : famille traditionnelle, nation, Etat. Les premiers servent les intérêts de la seconde. Idiots utiles du capitalisme.

L'islam en résumé

L’islam en résumé.



Mahomet (570-632) était un commerçant arabe, marié à une femme plus âgée que lui, elle-même libre commerçante quand il la connut. Vers 40 ans, il cru avoir une « révélation » venant d’un Dieu unique « Allah ». Pendant 23 ans, il « révéla » par « versets », ce qu’il pensait être la « parole de Dieu », le coran. C’est ainsi que fut fondé l’islam. Mahomet réunit autour de lui des troupes de musulmans, à qui le coran promettait du « butin » s’ils combattaient pour que l’islam soit la religion du monde entier. Mahomet fit tuer des poêtes qui le critiquaient, il mena des batailles avec ses troupes, il ordonna le massacre de tribus qui s’opposaient à lui. A la fin de sa vie, ses troupes avaient conquis toute l’Arabie. Un siècle plus tard, l’empire musulman s’étendait jusqu’en Inde. Selon le coran, Mahomet est le modèle à suivre, l’homme parfait.

L’islam n’est pas seulement une religion, c’est un régime politique : à partir du coran et des paroles de Mahomet (« hadiths ») recueillies par ses compagnons, les juristes musulmans ont élaboré une législation complête ( droit de la famille, du commerce etc). Pour l’islam, la loi ne doit pas être votée par le peuple, la démocratie est à bannir : c’est la loi de dieu, « la charia », tirée du coran et des hadith qui doit s’appliquer.
Or cette loi prévoit :
- que les femmes doivent obéir aux hommes
- que les non musulmans doivent être soit convertis, soit tués, soit soumis aux musulmans : ils doivent payer un impôt spécial, être humiliés, etc..
- que quitter l’islam ou le critiquer ou critiquer Mahomet sont des crimes punis de mort.
- enfin, que les musulmans doivent lutter « par la langue, par les biens, par le corps » pour que « toute la religion soit à Allah », c’est à dire pour que l’islam s’impose à tous.

Voilà pourquoi nous nous alarmons, lorsque nous voyons que des militants musulmans tentent d’imposer partout des règles de l’islam. Pour nous, cette loi islamique est injuste, barbare. Il est du devoir de chaque citoyen et citoyenne, de s’opposer à la lutte des militants de l’islam, qui, même s’ils sont sincères et croient se battre pour une société idéale, nous mènent en fait à un régime dictatorial et barbare.

Notre critique de l’islam ne doit en aucun cas être comprise comme une critique « des musulmans ». Nous pensons que chaque être humain est libre de ses choix, et ne peut être tenu pour responsable que de ses propres actes. Nous estimons que l’islam est une doctrine dangereuse car elle incite les musulmans à des comportements dangereux, et pour les non musulmans et pour eux-mêmes, mais nous ne disons en aucun cas, que « tous les musulmans » suivraient ces prescriptions.

Nous nous opposons à tout ce qui est la propagation de cette doctrine et la mise en application de la charia. Nous voulons discréditer cette théorie parce qu’elle est contraire aux droits humains et a eu jusqu’à présent des effets destructeurs. Nous le voulons pour le bien de tous, y compris des personnes qui se disent aujourd’hui « musulmanes », et que nous voyons avant tout comme des êtres humains méritant mieux que de vivre sous un régime islamique.

Interdit de savoir, interdit de comprendre : l'obscurantisme !



L'ouvrage Dialogue sur les deux grands systèmes du monde demandé à Galilée par le Pape Urbain VIII vers 1620 et publié en 1632.





Phases de la lune dessinées par Galilée en 1616.












Les Lumières ont été un mouvement disant " Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Voilà la devise des Lumières.".

Depuis les démelés de Galilée avec l' Eglise, il était au moins entendu, qu'avant et pour "entendre" et comprendre, il fallait SAVOIR.

Or voici qu'il redevient interdit de SAVOIR, sous peine d'être soupçonné d'être raciste, sous peine d'être accusé de "dévier de la ligne", de "se rapprocher de ..." la droite, les cathos ou autres abominations sur terre, même si en l'occurence, tout ce que l'on répète c'est ce qui EST, écrit, dit, la réalité constatable quoi.
Mais pour les nouveaux inquisiteurs :
- Si la droite ou les cathos disent une réalité, la dire aussi c'est être récupéré et dévier de la ligne. - Et si on persiste, alors là, c'est bien la preuve que l'on est raciste.

La réponse devrait se résumer en un mot : MERDE. MERDE à tous ces ignorants crasses qui se croient permis de faire des procès d'intention à ceux qui s'informent.
Des ignorants crasses, qui sont infoutus de donner le moindre critère pertinent pour distinguer ce qu'ils affirment être deux théories différentes, mais qui se permettent cependant d'accuser ceux qui ne partagent leur avis sur la prétendu distinction de ces théories, de "racistes" ou d'"essentialistes".
Des ignorants crasses, qui sont incapables de rien connaître ni comprendre au droit musulman, pas plus qu'a NOTRE DROIT, mais qui se permettent d'affirmer qu'ils n'ont aucun doute sur leur contenu et que celui ci est "évident".

Leur seul argument "frappant" est leur arrogance, et leur agressivité, leur acharnement à diaboliser ceux qui ne partagent pas leurs vues. Diffamer, diffamer, il en restera toujours quelque chose. Accuser absurdement les uns de terrorisme, là où cette accusation n'apporte rien à la compréhension, accuser à répétition les autres de racisme, alors même qu'ils se battent pour défendre notre droit, notre refus des discriminations et des assassinats au nom de l'intolérance religieuse !
"Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Voilà la devise des Lumières."

"Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789 :
Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d'exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l'Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que leurs actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous."
L'islam est un droit issu de dieu proclamant, par des paroles CLAIRES et sacrées, l'EXACTE INVERSE, le REFUS, des "droits naturels, inaliénables et sacrés de l'Homme".
Il n'existe à ce jour aucune explication crédible que l'on pourrait nommer "islam modéré" et qui permettrait de résoudre l'opposition logique entre les paroles CLAIRES d'un dieu du coran et nos "droits naturels, inaliénables et sacrés".
Avoir le courage de se servir de son propre entendement : ... voilà tout le mal que nous voulons, autant à nos concitoyen-nes non-musulmans que musulmans : qu'ils apprennent le droit musulman et le juge en AYANT LE COURAGE DE COMPRENDRE CE QU'ILS LISENT !

Comme dit le COURAGEUX Père Samuel : " Il faut dire la vérité !" " La vérité est sainte, proclamez la !" " L'islam c'est la dictature !"

Bahrein : une militante féministe

http://www.memritv.org/clip/en/978.htm

Ghada Jamshir

" Ce sont des agressions sexuelles contre des petites filles "
" Est ce que la loi islamique utilise cela ?!"

" J'ai 100% raison dans ce que je fais. On m'accuse d'hérésie. Cela m'est égal. Est ce que les gens qui m'accusent sont dans mon coeur et savent si je prie ou pas ? Allah jugera si je vais en enfer ou au paradis."